Six millions d'Afghans auront encore besoin d'aide alimentaire, malgré de meilleures récoltes en 2002

16 août 2002

Dans un rapport conjoint publié aujourd'hui, les agences de l'ONU pour l'agriculture et l'aide alimentaire préviennent la communauté internationale qu'en dépit de meilleures récoltes cette année en Afghanistan, plusieurs millions d'Afghans auront encore besoin d'aide alimentaire au cours de la prochaine année.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) imputent principalement cette pénurie à la dégradation du pouvoir d'achat de la population, à la perte d'équipements de production, ainsi qu'à l'agitation militaire et politique dans le pays. Le rapport des deux agences attribue notamment cette pénurie alimentaire appréhendée au chômage affectant l'agriculture et d'autres secteurs de l'économie, ainsi qu'à un endettement rural chronique.

Selon le document, six millions d'Afghans auront besoin d'aide alimentaire, malgré la remontée de la production de céréales dans le pays. Celle-ci s'élèvera en effet à 3,5 millions de tonnes cette année en Afghanistan, soit 82 pour cent de plus qu'en 2001, mais quatre pour cent de moins qu'en 1998.

La FAO et le PAM précisent qu'une aide alimentaire opportune et efficace demeurera d'autant plus indispensable l'an prochain en raison des effets cumulés de plusieurs années de sécheresse et de la déterioration des systèmes d'irrigation.

Le rapport prône, par conséquent, des investissements soutenus dans le secteur agricole, notamment pour la réhabilitation et l'entretien des infrastructures d'irrigation, ce qui contribuerait à une reprise rapide de l'économie afghane.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.