Un accusé bosno-serbe comparaîtra demain devant le TPIY

Un accusé bosno-serbe comparaîtra demain devant le TPIY

Miroslav Deronjic, ex-responsable régional d'un parti politique serbe de Bosnie-Herzégovine dans les années 1990, comparaîtra demain devant le Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Accusé de crimes contre l'humanité et de violations des lois de la guerre, il a été arrêté au cours du weekend en Bosnie-Herzégovine et transféré à La Haye, siège du TPIY.

Miroslav Deronjic, ex-responsable régional d'un parti politique serbe de Bosnie-Herzégovine dans les années 1990, comparaîtra demain devant le Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Accusé de crimes contre l'humanité et de violations des lois de la guerre, il a été arrêté au cours du weekend en Bosnie-Herzégovine et transféré à La Haye, siège du TPIY.

Selon les chefs d'accusation, M. Deronjic a notamment ordonné en 1992 qu'un village bosniaque non-armé soit entièrement rasé et sa mosquée incendiée.

L'accusé aurait été physiquement présent pendant l'attaque en question.