L'ONU marque la création du premier tribunal pénal international permanent

11 avril 2002

L'ONU a observé aujourd'hui lors d'une cérémonie au Siège de New York la création du premier tribunal pénal international permanent chargé de juger les responsables de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

L'ONU a observé aujourd'hui lors d'une cérémonie au Siège de New York la création du premier tribunal pénal international permanent chargé de juger les responsables de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre.

Au cours de la cérémonie de ce matin, une dizaine de pays ont déposé leurs instruments de ratification du traité, portant à 66 le nombre d'Etats qui ont ratifié le document. Pour entrer en vigueur, le traité de Rome, qui prévoit la constitution d'une telle Cour, avait besoin de 60 ratifications.

La Cour entrera officiellement en vigueur le 1er juillet.

Actuellement à Rome, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé qu'avec la création du tribunal, "l'impunité a pris un coup décisif".

Pour sa part, le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Han Seung-Soo (République de Corée), a déclaré que la création d'un tribunal permanent serait un important facteur de dissuasion pour les criminels potentiels, alors que Mary Robinson, le Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, a estimé qu'une telle juridiction traduisait la volonté de la communauté internationale d'assumer ses responsabilités dans ce domaine d'une manière permanente.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.