Guerre en Ukraine : l’hiver, prochain défi pour les populations, selon l’ONU

Les infrastructures essentielles et les zones résidentielles ont été lourdement endommagées dans la région nord-est de l’Ukraine.
Source of Revival NGO
Les infrastructures essentielles et les zones résidentielles ont été lourdement endommagées dans la région nord-est de l’Ukraine.

Guerre en Ukraine : l’hiver, prochain défi pour les populations, selon l’ONU

Aide humanitaire

Six mois après le début de l’invasion russe, la guerre en Ukraine ne montre aucun signe de répit. Les Nations Unies ont prévenu ce vendredi que des millions d’Ukrainiens devraient affronter un hiver difficile dans des abris temporaires et des maisons endommagées.

Les agences humanitaires onusiennes anticipent sur cet hiver qui s’annonce déjà préoccupant. « L’hiver arrive. Les populations sont prises au dépourvu par la guerre. Ont-ils ce qu’il faut pour passer les mois d’hiver ? Personne ne me dit que oui », a déclaré Denise Brown, Coordonnatrice humanitaire de l’ONU en Ukraine, lors d’une conférence de presse virtuelle de l’ONU à Genève.

Tweet URL

Les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires avaient déjà lancé le 15 juillet dernier un appel de fonds supplémentaire de 226 millions de dollars pour se préparer à l’hiver dans le pays.

Ces fonds permettront aux organismes humanitaires d’entamer les activités d’achat, de distribution et de réparation critiques. L’objectif est de fournir une aide à 1,7 million de personnes avant l'hiver prochain.

Vers un plan hiver global

Alors que la température hivernale devrait chuter jusqu’à -20 degrés Celsius dans certaines parties du pays, des millions de personnes vivant dans des conditions précaires, sans isolation suffisante ou d'accès au chauffage, en ressentiront les graves conséquences, avait averti l’ONU.

En prévision de ce qui pourrait être « le pire hiver depuis l’indépendance », c’est le branle-bas de combat dans les différentes agences humanitaires onusiennes. « Chaque semaine ou chaque quinzaine, nous émettons des notifications pour essayer d’accéder à ces populations », a ajouté Mme Brown.

Selon l’ONU, les populations, surtout les personnes âgées dont beaucoup vivent dans des zones rurales, ont besoin de réparer leurs fenêtres, des portes, ainsi que leur système de chauffage. Les Nations Unies préparent un plan global pour l’hiver, qui indiquera notamment où se trouvent les hôpitaux et les cliniques ayant besoin de générateurs d'électricité. 

Une mission sur le terrain pour cibler les efforts 

Il s’agit de cibler où injecter de l’argent pendant les mois d’hiver. « Nous travaillons sur un plan, y compris avec des volontaires locaux », a détaillé Mme Brown. 

C’est dans ce contexte que la Coordonnatrice humanitaire de l’ONU a entamé, hier jeudi, une visite de trois jours dans l’est et le centre de l’Ukraine pour constater de visu l’impact humanitaire de la guerre.  Ce sera sa première visite dans l’est de l’Ukraine, depuis sa prise de fonctions à la fin du mois de juillet. Elle se rendra notamment à Kryvyi Rih, Kharkiv et Dnipro.

La mission permettra également d'évaluer les efforts déployés dans le pays pour aider les populations affectées, tandis que, sur le terrain, se pose toujours la question de l’accès. Alors que le conflit fait rage dans l’Est, les Nations Unies ont pu venir en aide à « près d’un million de personnes dans les zones contrôlées par le gouvernement ». 

Une femme en Ukraine passant devant une maison en ruine
Mackenzie Knowles-Coursin / PNUD
Une femme en Ukraine passant devant une maison en ruine

Des deux côtés de la ligne de front, des civils dans le besoin en prévision de l’hiver

« Nous n’avons tout simplement aucun moyen fiable de traverser la ligne de front », a-t-elle cependant ajouté. Or sur le terrain, la situation demeure préoccupante. « Les gens dans ce pays ont énormément souffert, d’énormes pertes de vies, d’énormes pertes de moyens de subsistance. La production agricole qui, grâce à l’Initiative céréalière de la mer Noire, bouge enfin, aura un impact sur les familles, sur les agriculteurs et leurs communautés ».

Pour la Coordinatrice humanitaire, le caractère agricole du pays est frappant. « L'agriculture est partout. On ne peut qu’imaginer l'impact énorme sur la situation économique si les agriculteurs sont coupés de leurs terres. »

Des familles déplacées et des personnes âgées en Ukraine font la queue pour obtenir des bons alimentaires du PAM.
Photo : PAM/Abeer Etefa
Des familles déplacées et des personnes âgées en Ukraine font la queue pour obtenir des bons alimentaires du PAM.

L’ONU a fourni une aide humanitaire à près de 12 millions de personnes en Ukraine

Plus largement, l’objectif est de venir en aide aux populations civiles, où qu’elles soient. « J’espère que la Fédération de Russie fournira les garanties de sécurité dont nous avons besoin pour traverser le front. C’est tout ce que nous voulons », a dit Mme Brown, citant l’importance de « fournir de l’insuline aux hôpitaux, fournir des couvertures, des matelas, du carburant. Si nous le pouvons, réparer les fenêtres et les portes. Ce n’est pourtant pas compliqué », a-t-elle insisté.

Dans toute l’Ukraine, l’ONU et ses partenaires humanitaires ont fourni une aide humanitaire à près de 12 millions de personnes. « La guerre n’a pas pu empêcher la communauté humanitaire de délivrer l'aide. Depuis le début de la guerre, nous avons atteint plus de 12 millions de personnes, une réussite extraordinaire. Cette aide concerne les transferts d’argent, la santé, les abris, l’accès à l’eau potable, la protection et la réhabilitation. Les équipes sur le terrain travaille d'arrache-pied », a conclu Mme Brown.