France : l’ONU condamne les tags antisémites sur le fronton de Sciences Po Paris

14 avril 2021

Le Haut Représentant de l’Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Ángel Moratinos, a fermement condamné les graffitis antisémites découverts sur les murs de l’entrée principale de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, en France.

Ces tags antisémites ont été découverts lundi sur le fronton de Sciences Po Paris situé rue Saint-Guillaume dans le 7ème arrondissement de la capitale française. L’IEP parisien et la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, ont condamné ces tags antisémites. La direction de Sciences Po Paris a déposé une plainte et fait nettoyer le fronton de son établissement.

M. Moratinos a souligné que de tels actes racistes sont un affront aux valeurs universelles. « Viser de la sorte une institution académique aussi respectée que Sciences Po est contraire aux principes de respect mutuel et du droit à la dignité humaine qu’elle défend », a dit le Haut Représentant qui a enseigné dans l’école d’affaires internationales de cet établissement. 

Désigné coordinateur de l’ONU pour surveiller et mettre en place une réponse de grande ampleur contre l’antisémitisme, M. Moratinos a rappelé que les Nations Unies sont pleinement engagées dans la lutte contre l’antisémitisme. Cet engagement concerne toutes les formes de discrimination et d’intolérance fondées sur la religion ou la croyance. 

Le Haut Représentant a réaffirmé que l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC) continuera à travailler avec diligence pour promouvoir le respect mutuel, la diversité culturelle et le pluralisme religieux, et renforcer le dialogue interconfessionnel à travers le spectre de la foi, conformément à sa devise : « Plusieurs cultures, Une Humanité ». 

M. Moratinos a rappelé son engagement personnel et celui continu de l’UNAOC à lutter contre l’antisémitisme et la haine sous toutes ses formes. Il a exprimé sa solidarité avec la communauté juive en France et au-delà. 

Cet article a été publié par UNRIC, le Centre régional d’information des Nations Unies à Bruxelles

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

France : l’ONU condamne les actes de haine antimusulmane à Nantes et à Rennes

Le Haut Représentant de l'Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Ángel Moratinos, a fermement condamné les actes de haine antimusulmane qui ont eu lieu ces derniers jours dans les villes de Nantes et de Rennes, dans l'ouest de la France.