Forum Génération égalité : 5 étapes essentielles pour créer un monde plus égalitaire 

29 mars 2021

Le Secrétaire général des Nations Unies a appelé à redonner de l’énergie à la quête « pour créer un monde plus égalitaire, plus juste et plus durable, dans lequel tous les individus peuvent réaliser leurs droits fondamentaux sans discrimination et sans crainte », lors d'un discours au Forum Génération égalité qui a ouvert ses portes à Mexico lundi.

« Dans de nombreux endroits, l'idée même d'égalité entre les sexes est attaquée - les lois régressives sont de retour et les violences horribles à l'encontre des femmes augmentent, ce que je condamne totalement », a déclaré António Guterres.

Bien qu’il y ait eu des victoires importantes depuis l'historique Déclaration et Programme d'action de Beijing, le chef de l’ONU estime que « les progrès sont trop lents ».

M. Guterres s’est adressé à toutes les femmes, les mères qui « s'efforcent de combiner vie professionnelle et charge accrue de soins », les filles autochtones et les enfants réfugiés, les femmes vivant avec un handicap ou cherchant à faire carrière dans la technologie et les sciences, les défenseures des droits de l'homme et tant d’autres, avec un message clair : « Ce travail est pour tous - et il doit être effectué par tous - femmes et hommes », a-t-il déclaré.

UN Mexico/Luis Arroyo
Discours de la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, lors de la cérémonie d'ouverture du Forum sur l'égalité des générations à Mexico.

Se remettre des secousses sismiques causées par la Covid-19

Selon M. Guterres, les secousses sismiques de la pandémie de Covid-19 ont « brisé la vie de millions de femmes et de filles et détruit nombre de nos acquis ».

Le chef de l’ONU a mis en avant « cinq étapes essentielles » sur lesquelles il faut se concentrer alors que le monde se relève de la pandémie :

• Protéger l'égalité des droits des femmes et abroger les lois discriminatoires
• Assurer une représentation égale - des conseils d'administration des entreprises aux parlements et au-delà - par des mesures spéciales et des quotas 
• Faire progresser l'inclusion économique des femmes par l'égalité des salaires, la protection de l'emploi, des crédits ciblés et des investissements dans l'économie des soins et la protection sociale 
• Adopter immédiatement des plans d'intervention d'urgence pour lutter contre la violence à l'égard des femmes et des filles
• Donner de l'espace à la transition intergénérationnelle qui est en cours et aux jeunes qui militent pour un monde plus juste et plus égalitaire 

La « pandémie de l’ombre »

Les discours publics sur l'égalité des sexes n'ont pas été suivis d'actions ni de financements et les progrès ont été lents et inégaux, avant même que le Covid-19 n'entraîne des pertes d'emplois massives pour les femmes, plongeant 47 millions de femmes supplémentaires dans l'extrême pauvreté et précipitant une « pandémie de l’ombre » de toutes les formes de violence à l'égard des femmes dans le monde, a pour sa part déclaré la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, lors du Forum. 

« Génération Égalité offre une occasion cruciale de faire face à cette crise croissante, ainsi qu'aux inégalités structurelles durables qui l'ont précédée », a dit la cheffe d’ONU Femmes.

« Les discussions animées et les plans d'action concrets qui débutent ici à Mexico façonneront notre parcours et nous donneront les engagements finaux qui seront annoncés à Paris en juin et contribueront à catalyser une décennie de progrès rapides », a-t-elle affirmé. « Si tu veux aller vite, va seul ; si tu veux aller loin, va ensemble », a déclaré Mme Mlambo-Ngcuka citant un proverbe africain, ajoutant que la Génération égalité ira « ensemble » tout en allant vite, « propulsée par les jeunes… pour aller vite, comme nous allons loin ».

Plus de 2.500 participants du monde entier sont attendus à ce rassemblement mondial « intergénérationnel et intersectoriel » pour l’égalité entre les femmes et les hommes, organisé par ONU Femmes et coprésidé par les gouvernements du Mexique et de la France, avec la société civile.

Le Forum de trois jours a pour objectif de préparer les coalitions d’action thématiques ; de développer une stratégie féministe multilatérale visant à proposer et à promouvoir des changements à mettre en œuvre rapidement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans les années à venir ; et de former une alliance multilatérale de pays pour promouvoir l’agenda de l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Accélérer la participation des femmes à la vie publique pour le bénéfice de tous

La cheffe des droits de l’homme de l'ONU, Michelle Bachelet, a déclaré mardi, lors de 65e session de la Commission de la condition de la femme, que donner aux femmes et aux filles les moyens de participer pleinement à la vie publique est à la fois la chose bonne et intelligente à faire.