REPORTAGE – Former les futurs scientifiques du Tchad

10 février 2021

L’étude des sciences a un impact potentiellement transformateur sur les enfants vivant dans des zones affectées par un conflit à travers le monde, selon le programme de l’ONU ‘Education sans délai’.

Une étude pilote menée dans la ville de Bol au Tchad, qui subit les effets du terrorisme transfrontalier depuis de nombreuses années, montre que la fourniture d’outils simples axés sur les sciences comme une boussole ou un rapporteur (qui mesure les angles) fait un grand différence pour les enseignants et les élèves dans l’une des régions les plus pauvres de ce pays d’Afrique centrale.

Deux élèves à Bol, au Tchad, montrent leur travail sur le tableau de leur école.
UNICEF/Frank Dejongh
Deux élèves à Bol, au Tchad, montrent leur travail sur le tableau de leur école.

Dix enseignants et 775 élèves, dont la moitié sont des filles, ont reçu ces fournitures à ce jour et on espère que plus de 12.000 en bénéficieront à terme.

Avant la Journée internationale des femmes et des filles de science, célébrée chaque année le 11 février, cliquez ici pour en savoir plus sur les futurs scientifiques du Tchad.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.