Au Vatican, António Guterres rencontre le Pape François, défenseur de la dignité humaine et des valeurs de l’ONU

20 décembre 2019

Le chef de l’ONU a été reçu vendredi en audience au Vatican par le chef de l’Eglise catholique.

A cinq jours de Noël, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a rencontré le Pape François en qui il a salué un fervent défenseur de la dignité humaine.

« Vous êtes un messager de l'espoir et de l'humanité - pour réduire la souffrance humaine et promouvoir la dignité humaine », a déclaré M. Guterres à l’issue de son audience avec le chef de l’Eglise catholique.

« Votre voix morale claire rayonne - que vous parliez sur le sort des plus vulnérables, y compris les réfugiés et les migrants confrontés à la pauvreté et aux inégalités », a-t-il ajouté à l’issue d’une semaine qui a vu la tenue du premier Forum mondial sur les réfugiés à Genève et la tenue de la Journée internationale des migrants (18 décembre).

Le Secrétaire général a salué l’appel du Pape François pour le désarmement, son rôle de « bâtisseur de ponts entre les communautés » ainsi que l’alerte qu’il a lancé sur l'urgence climatique dans son encyclique Laudato Si.

« Ces messages coïncident avec les valeurs fondamentales de la Charte des Nations Unies - à savoir réaffirmer la dignité et la valeur de la personne humaine », a dit M. Guterres. « Promouvoir l'amour des gens et prendre soin de notre planète. Préserver notre humanité commune et protéger notre maison commune. Notre monde en a plus que jamais besoin », a-t-il ajouté.

Au Vatican, le chef de l’ONU a exprimé sa reconnaissance au Pape François pour son ferme soutien au travail des Nations Unies. A la tête du Saint-Siège, qui a le statut d’observateur permanent à l’ONU, le chef de l’Eglise catholique s’est rendu au siège de l’Organisation à New York en septembre 2015 où il a participé à l’Assemblée générale des Nations Unies. Devant les Etats membres, le Pape François avait appelé les Etats membres des l'ONU à protéger l'environnement et lutter contre l'exclusion. Cette année-là, les Etats membres s’étaient mis d’accord sur 17 Objectifs de développement durable (ODD) à réaliser d’ici 2030.

Défendre ensemble la paix et l'harmonie

Les ODD sont « notre modèle pour une mondialisation équitable », a rappelé M. Guterres lors de sa visite au Vatican en cette période de fêtes de fin d'année. « Notre rencontre est particulièrement significative en cette période de Noël », a dit le chef de l’ONU aux côtés du Pape François. « C'est une période de paix et de bonne volonté et je suis triste de voir des communautés chrétiennes - y compris certaines des plus anciennes du monde - dans l'incapacité de célébrer Noël en toute sécurité », a-t-il déploré, soulignant que des juifs et des musulmans sont également tués et leurs lieux de cultes attaqués.

Nous devons faire davantage pour promouvoir la compréhension mutuelle et lutter contre la haine croissante - António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies

« Nous devons faire davantage pour promouvoir la compréhension mutuelle et lutter contre la haine croissante », a déclaré M. Guterres, qui a tenu à exprimer au Pape François sa profonde gratitude pour son travail de promotion des relations interconfessionnelles. Le chef de l’ONU a notamment salué la déclaration historique que le chef de l’Eglise catholique a faite avec le Grand Imam d'Al-Azhar sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et le vivre ensemble.

« Cette déclaration est extrêmement importante lorsque nous voyons des attaques aussi dramatiques contre la liberté religieuse et la vie des croyants », a dit le Secrétaire général, soulignant que l'ONU a également lancé un plan d'action pour la sauvegarde des sites religieux et une stratégie de lutte contre les discours de haine.

Le 9 décembre dernier, le Haut-Représentant de l'Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Angel Moratinos, avait présenté au Pape François les principaux éléments du Plan d'action de l'ONU pour la sauvegarde des sites religieux que son bureau (UNAOC) a élaboré à la demande du Secrétaire général.

« En ces temps turbulents et éprouvants, nous devons défendre ensemble la paix et l'harmonie. Et c'est l'esprit de cette saison », a déclaré M. Guterres. Un esprit qui, selon le chef de l’ONU, se reflète dans la vision, les conseils et l’exemple du Pape François.

Le Secrétaire général de l’ONU a souhaité ses meilleurs vœux « à tous ceux qui célèbrent, pour un Noël en paix et une nouvelle année bénie ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.