L'Europe continue de dominer le classement mondial du commerce électronique (CNUCED)

3 décembre 2019

L'Europe reste de loin la région la mieux préparée au commerce électronique, huit de ses pays se classant parmi les 10 premiers d'un indice mondial publié le 3 décembre par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

L'Indice 2019 du commerce électronique entre entreprises et consommateurs (B2C) classe 152 pays en fonction de leur volonté de se lancer dans le commerce électronique.

« Notre indice B2C montre à quel point le fossé numérique est réel et préoccupant entre pays développés et pays en développement », a déclaré Shamika Sirimanne, Directrice de l'unité de la CNUCED qui élabore l'indice annuel.

Notre indice B2C montre à quel point le fossé numérique est réel et préoccupant entre pays développés et pays en développement - Shamika  Sirimanne (CNUCED)

Par exemple, dans une demi-douzaine de pays européens, plus de 80% des internautes font des achats en ligne. Mais cette proportion est inférieure à 10% dans la plupart des pays à revenu faible et moyen inférieur.

« Il est urgent d'aider les pays moins bien préparés à améliorer leurs infrastructures et à instaurer la confiance au sein de leur population, Sinon, leurs entreprises et leurs employés ne profiteront pas des possibilités offertes par l'économie numérique, et ils seront moins préparés à faire face à divers défis », a estimé Mme Sirimanne.

Pour la deuxième année consécutive, les Pays-Bas sont en tête de l'indice du commerce électronique entre entreprises et consommateurs (B2C) de la CNUCED, suivis de la Suisse. Les seuls pays non européens sur la liste des 10 premiers sont Singapour (3e) et l'Australie (10e).

L'indice évalue le degré de préparation de 152 pays à l'achat en ligne, évalué à 3.900 milliards de dollars à l'échelle mondiale en 2017, soit une hausse de 22% par rapport à l'année précédente.

Les pays sont notés en fonction de l'accès à des serveurs Internet sécurisés, de la fiabilité des services postaux et de l'infrastructure, et de la proportion de leur population qui utilise Internet et qui a un compte dans une institution financière ou un fournisseur de services de monnaie mobile.

Les 10 pays en développement ayant obtenu les scores les plus élevés sont tous originaires d'Asie.

Evolution du classement 2019

Dans l'édition 2019, l'Islande, la Nouvelle-Zélande et la Suède ne figurent plus dans la liste des 10 premiers pays en raison d'une baisse de leurs scores en matière de sécurité des serveurs et de fiabilité postale. La Suède a également connu une baisse de la proportion de sa population utilisant l'Internet.

Les trois États ont été remplacés par la Finlande (passant de la 12e à la 4e place), l'Allemagne (passant de la 16e à la 9e place) et l'Australie (passant de la 11e à la 10e place).

En ce qui concerne la liste des 10 premières économies en développement, le principal changement a été le retrait du Chili du groupe. Le Qatar, qui lui succède, a connu une forte augmentation de l'utilisation de l'Internet par 99,7% de la population.

Malgré la baisse au sein de l'indice, le Chili a conservé sa première place parmi les pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Maurice a obtenu le meilleur score en Afrique subsaharienne. Et le Bélarus a obtenu les meilleures notes parmi les économies en transition.

Nécessité d'améliorer les statistiques

L'indice de la CNUCED souligne également la nécessité d'améliorer la fiabilité et la disponibilité des statistiques, en particulier dans les pays en développement.

« En règle générale, les pays qui sont les moins bien préparés à l'économie numérique disposent également du moins grand nombre d'informations statistiques pour aider leurs décideurs à prendre des décisions en connaissance de cause », a déclaré Mme Sirimanne.

Les pays qui sont les moins bien préparés à l'économie numérique disposent également du moins grand nombre d'informations statistiques - Shamika  Sirimanne (CNUCED)

L'indice de cette année a été publié ce mardi à Genève à l'ouverture de la première réunion du groupe de travail de la CNUCED sur la mesure du commerce électronique et de l'économie numérique, qui rassemble durant deux jours une centaine de statisticiens, fonctionnaires et représentants d'organisations internationales originaires de plus de 40 pays.

Le nouveau groupe se réunira chaque année pour examiner les lacunes en matière de données et identifier les moyens d'améliorer la disponibilité des statistiques pertinentes, en particulier dans les pays en développement.

Il présentera les résultats de ses discussions au Groupe intergouvernemental d'experts de la CNUCED sur le commerce électronique et l'économie numérique pendant la Semaine du commerce électronique à Genève organisée du 27 avril au 1er mai 2020.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU appelle le groupe d'experts sur la coopération numérique à proposer des idées audacieuses

Des décideurs du monde entier ont discuté cette semaine à l'ONU à Genève comment limiter le risque croissant de cyberattaques internationales tout en promouvant les avantages des technologies numériques. Le chef de l'ONU a appelé à « des idées audacieuses et innovantes. »