L’ONU solidaire du Japon après le passage dévastateur du typhon Hagibis

13 octobre 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit attristé par les pertes humaines et les destructions massives causées par le typhon Hagibis au Japon.

Le typhon a frappé le Japon et notamment l’agglomération de la capitale Tokyo, dans la nuit de samedi à dimanche, provoquant des inondations et des glissements de terrain. De nombreuses habitations ont été inondées et détruites par les cours d’eau en furie dans le centre et l’est du pays.

Selon les informations rapportées par la presse japonaise, au moins 26 personnes ont été tuées par le typhon dans l’archipel nippon et 18 personnes sont portées disparues.

« (Le Secrétaire général) présente ses sincères condoléances aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple japonais », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse rendue publique dimanche.

Le chef de l’ONU a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées par le typhon.

« Aujourd’hui, à l'occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, le Secrétaire général a souligné l'importance d'investir dans la résilience au changement climatique », a rappelé son porte-parole.

À cet égard, António Guterres a souligné le rôle de premier plan joué par le Japon dans la réduction des risques de catastrophes, « comme en témoigne sa préparation approfondie et efficace à ce dernier climat extrême. un événement ».

Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général de l’ONU a souligné que « les Nations Unies sont solidaires du gouvernement et du peuple japonais ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.