Tsunami en Indonésie : l’ONU prête à épauler les opérations de secours à Sumatra (Guterres)

23 décembre 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit profondément attristé par les pertes en vies humaines, les blessures et les dégâts causés par le tsunami qui a touché samedi l'île de Sumatra en Indonésie.

Samedi soir, un tsunami a frappé la côte sud de l’île indonésienne de Sumatra située à environ 140 kilomètres à l’ouest de la capitale Jakarta.

Les localités les plus touchées sont Pandenglang,  Lampung Sud et Serang. Des routes et des autoroutes auraient également été endommagées.

Selon l’Agence nationale de gestion des catastrophes de l’Indonésie (BNPB), le bilan de la castastrophe s'élevait dimanche matin à au moins 222 morts et plus de 800 blessés. Une trentaine de personnes sont portées disparues.

« Le Secrétaire général adresse ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au gouvernement et au peuple indonésiens. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a déclaré son porte-parole dans une déclaration de presse rendue publique au lendemain de la catastrophe.

 

Le tsunami aurait été provoqué par un glissement de terrain sous-marin lui-même causé par une éruption volcanique du mont Anak Krakatau situé dans le détroit de la Sonde qui sépare les îles indonésiennes de Sumatra (ouest) et de Java (est).

Le porte-parole de M. Guterres a indiqué que « les Nations Unies sont prêtes à soutenir les efforts de secours actuellement déployés par le gouvernement » indonésien.

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR), Mami Mizutori, et la Coordinatrice résidence des Nations Unies en Indonésie, Anita Nirody, ont également adressé leurs condoléances au peuple et gouvernement indonésiesn et indiqué que l’ONU est disposée à apporter son aide.

Il s’agit du second tsunami qui frappe l’Indonésie en moins de trois mois. Le 28 septembre, un tsunami avait frappé l’île indonésienne de Sulewasi, faisant plus de 2.000 morts et plus de 10.000 blessés. L'ONU avait alors mobilisé ses agences humanitaires pour venir en aide à plus de 191.000 personnes.

Pour Mme Mizutori, le drame de Sumatra souligne « à nouveau » l’importance de renforcer la sensibilisation aux tsunamis et les systèmes d’alerte précoce. Deux points mis en avant dans le Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes adopté par les Etats membres de l’ONU en 2015, a dit la cheffe de l'UNISDR.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Séisme en Indonésie : à Palu, Guterres réaffirme la solidarité de l’ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est rendu vendredi sur l’île indonésienne de Sulawesi touchée par un séisme et un tsunami le 28 septembre pour exprimer son émotion et sa solidarité aux habitants affectés.