L'ONU solidaire du Japon après l'incendie criminel dans un studio d'animation à Kyoto

19 juillet 2019

Le chef de l'ONU, António Guterres, s’est déclaré vendredi « profondément attristé » par la mort d'au moins 33 personnes dans un studio d'animation japonais populaire, dans la ville de Kyoto, suite à un incendie criminel qui constitue l'un des pires massacres de l'histoire du pays.

La police japonaise a maintenant identifié l'homme soupçonné d'avoir perpétré l'attentat de jeudi matin, qui serait entré dans le bâtiment de Kyoto Animation (KyoAni), transportant des bidons de produit inflammable, qu'il a versés dans différents secteurs du complexe dédié au cinéma et à la bande dessinée, avant de l'incendier.

Selon les médias, des témoins de son arrestation ont déclaré qu'il avait allégué sur les lieux que l'entreprise avait volé certaines de ses idées. Environ 70 personnes se trouvaient dans le bâtiment lorsque l'incendie s'est déclaré et plus de 30 personnes ont été transportées à l'hôpital. Beaucoup de ceux qui sont morts auraient été retrouvés dans un escalier en train d'essayer d'échapper aux flammes.

« Le Secrétaire général est profondément attristé par les pertes en vies humaines causées par l'incendie criminel et l'incendie de Kyoto », a déclaré le Bureau du porte-parole de l'ONU. « Il présente ses condoléances aux familles des victimes, au peuple et au gouvernement japonais. Il souhaite aux blessés un prompt rétablissement ».

M. Guterres a ajouté que « dans ce moment tragique, les Nations Unies sont pleinement solidaires du Gouvernement et du peuple japonais ».

Des dizaines de personnes se sont rassemblées à Kyoto devant l'immeuble vendredi, déposant des fleurs et offrant des prières.

La société Kyoto Animation a produit des programmes populaires d'animation dessinés à la main et conçu par ordinateur, dont K-On et The Melancholy of Haruhi Suzumiya. Elle publie également des romans graphiques dont plusieurs portent sur la vie scolaire des adolescents. L'une de ses séries récentes, Violet Evergarden, a été reprise par le géant mondial de la vidéo en ligne, Netflix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.