Au Sommet sur le développement durable, les dirigeants du monde promettent des mesures ambitieuses

24 septembre 2019

Quatre ans après l'adoption du Programme de développement durable à l'horizon 2030, les dirigeants du monde ont promis mardi de prendre des mesures ambitieuses au cours de la décennie à venir pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030.

Dans une déclaration politique intitulée ‘Préparer une décennie d'action et de résultats pour le développement durable ‘, adoptée à l'unanimité à l'ouverture du Sommet des Nations Unies sur les ODD, qui dure deux jours, les États membres des Nations Unies ont promis de mobiliser des financements, d'améliorer la mise en œuvre au niveau national et de renforcer les institutions pour atteindre ces objectifs dans les délais impartis et ne laisser personne pour compte.

« Le Programme 2030 était un exploit du multilatéralisme et le multilatéralisme est le seul moyen pour nous de relever les défis mondiaux complexes auxquels sont confrontées les générations actuelles et futures », a déclaré le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, qui a convoqué ce sommet.

« Une décennie d'action et de concrétisation est l’occasion pour nous de réaliser la promesse historique du Programme 2030 et de garantir une action collective mondiale et une responsabilité partagée. Nous devons agir et travailler ensemble pour fournir des résultats pour tous », a-t-il ajouté.

Dans un discours, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a exhorté les États membres à respecter leurs engagements et a invité tous les secteurs de la société à se mobiliser pour le Programme 2030.

« Nous devons intensifier nos efforts », a-t-il déclaré. « Le temps est venu d'un leadership audacieux, à la fois individuel et collectif », a-t-il souligné, appelant les États membres, les autorités locales et le secteur privé à une action ambitieuse, et demandant aux médias, aux universités et aux jeunes de développer des partenariats et de faire en sorte que les dirigeants rendent des comptes.

Parmi les mesures annoncées en lien avec le sommet des ODD, il y a notamment :

- Le Brésil s’engage à réduire d’un tiers la mortalité prématurée due aux maladies non transmissibles d’ici 2030

- La Finlande promet d’atteindre la neutralité carbone d'ici 2035

- Les Maldives développe un partenariat avec Parley for the Oceans, American Express, ABinBev et Adidas, pour créer un cadre national permettant de réaliser de nombreux objectifs

- Le Mexique s'engage à fournir un accès à Internet à tous, y compris aux communautés vulnérables

- La Grèce s’engage à promouvoir la croissance verte par le biais de l’économie circulaire

- Les Pays-Bas doublent le nombre de personnes qui ont accès à la justice grâce à l'aide néerlandaise dans certaines régions d'Afrique et du Moyen-Orient

- Des entreprises de 25 pays s’engagent à atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050 dans le cadre de l’initiative du Pacte mondial des Nations Unies appelée « L’ambition des entreprises pour 1,5 degré de Celsius : notre seul avenir ».

En 2015, les pays ont adopté à l'unanimité le Programme de développement durable à l'horizon 2030 - le plus ambitieux projet de transformation de notre monde pour renforcer la prospérité et assurer le bien-être de tous, tout en protégeant l'environnement.

Le rapport annuel d’évaluation du Secrétaire général de l’ONU ainsi que le rapport mondial sur le développement durable publié par un groupe de scientifiques indépendants publié avant le Sommet ont révélé que les progrès réalisés jusqu'à présent risquent d'être annulés par l'aggravation des inégalités sociales et des effets potentiellement irréversibles du changement climatique et de la perte de biodiversité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Il est temps de payer : un sommet historique pour promouvoir le financement du développement durable

Une économie mondiale durable, qui préserve la planète et améliore les vies partout dans le monde, constitue également une formidable opportunité de créer de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités commerciales représentant des milliers de milliards de dollars, selon l'ONU. Mais pour que cela se produise, la communauté internationale doit rapidement augmenter ses investissements.