Syrie : le chef de l’ONU annonce un accord sur un Comité constitutionnel

23 septembre 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé lundi à New York un accord entre le gouvernement syrien et l’opposition sur la composition d’un comité chargé de rédiger une nouvelle Constitution, un élément clé du processus politique en Syrie.

« J'ai le plaisir d'annoncer l'accord du gouvernement de la République arabe syrienne et de la Commission de négociation syrienne pour la création d'un Comité constitutionnel crédible, équilibré et inclusif, qui sera facilité par les Nations Unies à Genève. Je me félicite des progrès réalisés par le gouvernement et l'opposition », a déclaré M. Guterres lors d’un point de presse au siège des Nations Unies.

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Geir O. Pedersen, a facilité l'accord et convoquera dans les prochaines semaines le Comité constitutionnel, qui sera composé de représentants du gouvernement syrien, de l’opposition et de la société civile.

M. Guterres s’est dit convaincu que le lancement du Comité constitutionnel dirigé par les Syriens « peut et doit constituer le début de la voie politique permettant de sortir de la tragédie » que connaît le pays et « et répondre aux aspirations légitimes de tous les Syriens ».

« Les travaux du Comité constitutionnel doivent s’accompagner d’actions concrètes visant à renforcer la confiance alors que mon Envoyé spécial s’acquitte de son mandat, qui est de faciliter un processus politique plus large », a souligné le Secrétaire général.

Il a salué l'engagement diplomatique des gouvernements de la Russie, de la Turquie et de l'Iran en faveur de la conclusion de l'accord. Il s’est dit également reconnaissant du soutien des membres du Conseil de sécurité et des contributions que son Envoyé spécial a reçues d’un large échantillon de la société syrienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : le Conseil de sécurité échoue à adopter deux résolutions sur Idlib

Le Conseil de sécurité des Nations Unies n’a pas réussi à se mettre d’accord sur l’adoption d’une résolution portant sur la cessation des hostilités dans la province d’Idlib, en Syrie.