Détroit d’Ormuz : le chef de l’ONU condamne toute attaque contre des navires civils

13 juin 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré inquiet jeudi de l’incident qui a eu lieu dans le détroit d’Ormuz jeudi matin et a condamné toute attaque contre des navires civils.

« Les faits doivent être établis et les responsabilités précisées. S'il y a quelque chose que le monde ne peut pas se permettre, c'est une confrontation majeure dans la région du Golfe », a ajouté M. Guterres lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée à la coopération entre l’ONU et la Ligue des Etats arabes.

Selon la presse, deux pétroliers auraient fait l’objet d’attaques dans le détroit d’Ormuz jeudi, contraignant leurs équipages à abandonner les navires. Ces incidents interviennent un mois après que quatre pétroliers ont été endommagés dans la même région.

Le détroit d’Ormuz relie le golfe Persique au golfe d’Oman. Les pays frontaliers sont l’Iran au nord, Oman et les Emirats arabes unis au sud. Ce détroit a une grande importance stratégique. Il constitue une voie commerciale essentielle pour le commerce mondial de pétrole.

Lors de la réunion du Conseil de sécurité, le chef de l’ONU a par ailleurs estimé que la coopération entre l’ONU et la Ligue des Etats arabes était cruciale pour prévenir des conflits et régler des différends.

« Aujourd'hui, nous reconnaissons l'attente des peuples de la région - et même du monde entier – concernant un nouveau contrat social pour l'éducation, des emplois, des opportunités pour les jeunes, l'égalité des femmes, le respect des droits humains et une répartition juste de la richesse nationale », a dit M. Guterres.

« Parmi les défis [auxquels] la région est confrontée, se trouve la possibilité de s'appuyer sur les paroles et les intentions des chartes de nos deux organisations pour une action qui apportera un réel changement aux peuples du monde arabe et au-delà », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a indiqué que le Bureau de liaison des Nations Unies avec la Ligue des États arabes au Caire sera opérationnel ce mois-ci et qu’il s’attendait à ce qu’il améliore l'efficacité de la coopération entre les deux organisations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’AIEA s’inquiète des tensions croissantes concernant le nucléaire iranien

Le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a exprimé lundi son inquiétude concernant « les tensions croissantes autour de la question du nucléaire iranien », lors d’une réunion du Conseil des gouverneurs de l’agence onusienne basée à Vienne, en Autriche.