Péninsule coréenne : Guterres se félicite de l’engagement de la Corée du Nord à réaliser la dénucléarisation

6 septembre 2018

Le chef de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de l’engagement pris par le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, le 5 septembre de réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

« Le Secrétaire général se félicite de l’élan continu et des efforts déployés par les deux Corées pour renforcer la confiance et la réconciliation, conformément à la Déclaration de Panmunjom », a dit jeudi son porte-parole dans une déclaration de presse.

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, s'étaient rencontrés le 27 avril 2018 à Panmunjom, le village situé dans la zone démilitarisée entre les deux pays et où a été signé le 27 juillet 1953 l’armistice qui a mis fin aux combats de la guerre de Corée. A l’issue de cette rencontre, les dirigeants des deux Corées avaient publié une déclaration commune dans laquelle ils s’engagaient notamment à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Selon les informations rapportées par la presse, le gouvernement sud-coréen a annoncé jeudi la tenue d’un nouveau sommet entre les deux Corées du 18 au 20 septembre à Pyongyang, la capitale nord-coréenne. Un sommet auquel devrait participer le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, et le Président sud-coréen, Moon Jae-in.

Le Secrétaire général « attend avec intérêt de voir, lors du sommet intercoréen dans le courant du mois, davantage de progrès sur la voie d’une paix durable, de la sécurité et d’une dénucléarisation complète et vérifiable de la péninsule coréenne, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité », a ajouté son porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’ONU est prête à discuter d’éventuelles formes de soutien au dialogue intercoréen

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que les Nations Unies étaient prêtes à discuter d’éventuelles formes de soutien au dialogue entre la République de Corée et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), lors d’une conversation téléphonique avec le Président de la République de Corée, Moon Jae-in, lundi 30 avril.