La Corée du Sud se dit optimiste quant aux perspectives de paix avec la Corée du Nord

26 septembre 2018

Le Président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, a qualifié mercredi de « miraculeux » le dégel intervenu depuis quelques mois dans les relations entre les deux Corée et entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et assuré que les dirigeants des trois pays continueraient d’avancer pas-à-pas vers une paix basée sur la confiance mutuelle.

Dans son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, M. Moon a salué à cet égard « le courage et la détermination » du Président américain Donald Trump et du Président nord-coréen Kim Jong-un « au moment où ils inaugurent une nouvelle ère sur la péninsule coréenne et dans leurs relations bilatérales ».

Estimant qu’un tel changement n’a été possible que grâce au soutien des citoyens du monde épris de paix et des Nations Unies, M. Moon a rappelé que le processus n’en était qu’à ses débuts et a demandé aux autres Etats membres de continuer à apporter leur soutien et leur coopération aux trois Etats « sur le chemin d’une complète dénucléarisation et d’une paix permanente ».

Pour sa part, a-t-il précisé, la Corée du Sud « ne ménagera aucun effort pour encourager la Corée du Nord à se joindre à la communauté internationale tout en adhérant aux résolutions adoptées par les Nations Unies ».

Désormais, a ajouté M. Moon, « c’est à la communauté internationale de répondre positivement aux nouveaux choix et efforts de la Corée du Sud. Nous devons assurer au Président Kim qu’il a pris la bonne décision en s’engageant à dénucléariser ».

M. Moon a souligné par ailleurs que le processus visant à dénucléariser et instaurer la paix sur la péninsule coréenne devait aussi mener à consolider la paix et la coopération en Asie du nord-est, qui représente un cinquième de la population mondiale et un quart de l’économie de la planète.

Il a rappelé sa proposition de création d’une Communauté est-asiatique des chemins de fer (East Asia Railroad Community) qui regrouperait six nations d’Asie du nord-est et les Etats-Unis. La Communauté européenne du charbon et de l’acier, ancêtre de l’Union européenne, « est un exemple vivant de ce que ce type d’initiative peut apporter », a-t-il affirmé.

Il s’est dit convaincu qu’une telle initiative servira de « point de départ à la création d’une communauté énergétique et économique en Asie de l’Est et, au-delà, mener à la naissance d’une architecture multilatérale de paix et de sécurité en Asie du Nord-Est ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sommet intercoréen : le chef de l’ONU salue la détermination qui a conduit à des accords importants

Le Secrétaire général des Nations Unies s’est félicité mercredi des résultats obtenus lors du troisième sommet tenu cette année entre les dirigeants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la République de Corée.