L’ONU se félicite des mesures prises par l’Ethiopie et l’Erythrée pour normaliser leurs relations

21 juin 2018

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité jeudi des mesures positives prises récemment par l'Éthiopie et l'Érythrée pour résoudre les questions en suspens concernant la normalisation des relations entre les deux pays.

« Le Secrétaire général salue les efforts déployés par les dirigeants des deux pays pour instaurer une paix durable et des relations de bon voisinage qui, à leur tour, auront des répercussions positives dans toute la région de la Corne de l'Afrique », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général est prêt à fournir tout l'appui susceptible de contribuer à faire progresser et consolider le processus d'engagement entre l'Éthiopie et l'Érythrée », a-t-il ajouté.

L’Erythrée et l’Ethiopie sont en froid depuis une vingtaine d’années à cause d'un différend frontalier. Mais début juin, l'Ethiopie a annoncé qu'elle pourrait se conformer à une décision de la Cour permanente d’arbitrage, qui a tranché en faveur de l’Erythrée en 2002. Et mardi, le Président érythréen Issayas Afewerki a annoncé l’envoi d’une délégation dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Erythrée : une experte des droits de l'homme appelle à la fin des restrictions imposées aux médias

Alors que le monde marque la Journée de la liberté de la presse ce 3 mai 2018, la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Erythrée, Sheila B Keetharuth, a demandé au gouvernement de ce pays de mettre fin aux restrictions paralysantes imposées à la liberté de la presse.