L’UNESCO condamne le meurtre de trois journalistes indiens commis en l’espace de 24 heures

29 mars 2018

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a condamné jeudi le meurtre de trois journalistes en Inde : Naveen Nischal, Vijay Singh et Sandeep Sharma.

« Je condamne avec fermeté les meurtres de Naveen Nischal, Vijay Singh et Sandeep Sharma », a déclaré Mme Azoulay dans un communiqué de presse. « Le public s’en remet aux journalistes pour obtenir des informations qui lui permettent de prendre des décisions éclairées. Une presse libre indépendante et pluraliste est la pierre angulaire de toute démocratie ».

Naveen Nischal travaillait pour le quotidien en langue hindi Dainik Bhaskar. Vijay Singh était un journaliste indépendant. Les deux hommes ont été tués le 25 mars dans l’Etat du Bihar, dans l’est de l’Inde. Par ailleurs, le journaliste Sandeep Sharma a été tué le 26 mars dans l’Etat du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde. Journaliste d’investigation, Sandeep Sharma avait récemment travaillé sur des reportages portant sur l’extraction illégale de sable pour la chaîne de télévision News World.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ». Les déclarations de la Directrice générale condamnant les crimes visant les journalistes sont disponibles en ligne.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les attaques contre les femmes journalistes sont en hausse, en ligne et hors-ligne (UNESCO)

Au cours des 15 dernières années, le cyberharcèlement a connu une « augmentation significative », faisant de la sécurité des femmes journalistes un enjeu majeur dans l'ère numérique d'aujourd'hui, ont souligné les participants à un événement organisé au siège des Nations Unies.