Somalie : le Conseil de sécurité condamne une attaque suicide à Mogadiscio

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga, au quartier général de la Mission de l'Union africaine à Mogadiscio. Photo ONU/Stuart Price
Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga, au quartier général de la Mission de l'Union africaine à Mogadiscio. Photo ONU/Stuart Price

Somalie : le Conseil de sécurité condamne une attaque suicide à Mogadiscio

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné jeudi dans les termes les plus forts l'attaque suicide qui a visé le 4 avril le Théâtre national de Mogadiscio, en Somalie, et a fait plusieurs morts et blesssés.

Dans une déclaration à la presse de la Présidence du Conseil de sécurité, les membres du Conseil ont exprimé « leur sincère sympathie et leurs condoléances aux victimes de ce crime odieux et à leurs familles, au peuple de Somalie et au Gouvernement fédéral de transition. »

« L'attaque montre un mépris complet à l'égard de la vie du peuple somalien et de son désir d'un retour à une vie quotidienne normale à Mogadiscio », ajoute la Présidence du Conseil.

Le Conseil de sécurité a réitéré son entier soutien au Gouvernement fédéral de transition dans ses efforts pour réaliser la paix, la sécurité et la réconciliation.

Mercredi, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Augustine Mahiga, avait exprimé son indignation au sujet de cette attaque suicide.

Selon la presse, une femme kamikaze s'est fait exploser lors d'une cérémonie au Théâtre national de Mogadiscio, à laquelle participaient plusieurs hauts dignitaires du gouvernement somalien, dont le Premier ministre Abdiweli Mohamed Ali. Le Premier ministre n'a pas été blessé. Le Théâtre national de Mogadiscio venait de rouvrir le mois dernier après avoir été fermé pendant vingt ans en raison de la guerre civile.