Corne de l'Afrique : l'ONU manque d'abris pour les réfugiés

Des réfugiés somaliens dans le camp de Dadaab, au nord-est du Kenya.
Des réfugiés somaliens dans le camp de Dadaab, au nord-est du Kenya.

Corne de l'Afrique : l'ONU manque d'abris pour les réfugiés

Alors que l'appel de fonds de l'ONU de 2,4 milliards de dollars pour financer les opérations humanitaires dans la Corne de l'Afrique n'est financé qu'à moitié, le HCR manque d'abris face à l'afflux de déplacés et de réfugiés dans toute la région.

Alors que l'appel de fonds de l'ONU de 2,4 milliards de dollars pour financer les opérations humanitaires dans la Corne de l'Afrique n'est financé qu'à moitié, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) manque d'abris face à l'afflux de déplacés et de réfugiés dans toute la région.

« Environ 100.000 Somaliens, poussés par la sécheresse, la famine et le conflit, ont fui vers Mogadiscio ces deux derniers mois en quête de nourriture, d'eau, d'abri, de protection et d'autres formes d'assistance. Ils ont rejoint à Mogadiscio plus de 370.000 déplacés internes qui avaient été forcés de quitter leurs maisons avant la vague actuelle de déplacement », a indiqué vendredi un porte-parole du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Adrian Edwards, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

L'agence s'apprête à livrer de l'aide à plus de 180.000 personnes à Mogadiscio et dans le sud-centre de la Somalie à la fin du mois. Un des trois avions cargo du HCR a atterri jeudi à l'aéroport international de Mogadiscio. L'avion a été déchargé de sa cargaison de 32 tonnes de matériel d'abri et d'autres biens de secours qui seront distribués dans la zone de Mogadiscio.

Au Kenya, le HCR débutera ce week-end le transfert de familles réfugiées somaliennes dans une nouvelle zone au sein du complexe des camps de réfugiés de Dadaab. Le nouveau site, Kambioos, est situé près du camp d'Hagadera et il a une capacité d'accueil prévue de 90.000 personnes. Des tentes et des infrastructures sont établies et fourniront des services et des abris dont les réfugiés ont tant besoin.

Plus de 70.000 réfugiés somaliens sont arrivés à Dadaab entre le mois de juin et juillet, et la population totale y est désormais de 440.000 personnes. Environ 1.500 personnes continuent d'arriver chaque jour, et un grand nombre d'entre elles s'installent spontanément à la périphérie d'Ifo, de Dagahaley et de Hagadera – les trois camps qui composent le complexe de Dadaab.

« Les arrivants ont besoin de nourriture et d'eau, ils ont également besoin d'urgence d'un abri, d'une aide médicale et d'autres services essentiels », a souligné Adrian Edwards.

A ce jour, le HCR et ses partenaires ont transféré plus de 15.000 réfugiés dans la partie d'Ifo Extension précédemment connue sous le nom d'Ifo 3. Concernant la zone précédemment connue sur le nom d'Ifo 2, le travail d'extension continue pour accroître d'urgence la capacité d'hébergement.

« Des tentes sont actuellement montées et nous attendons le transfert des premières familles très bientôt, celles qui sont extrêmement vulnérables étant prioritaires », a expliqué M. Edwards.

Le HCR a acheminé des milliers de tentes vers Dadaab depuis le début de la crise mais « il n'y en a toujours pas assez par rapport à l'augmentation du nombre de réfugiés », a martelé le porte-parole de l'agence.

« Actuellement, nous avons besoin d'urgence de 45.000 tentes supplémentaires. Le HCR a déjà publié un appel de fonds de 145 millions de dollars pour couvrir les besoins par anticipation dans les domaines de la protection de l'urgence pour la crise de réfugiés dans la corne de l'Afrique jusqu'à la fin de l'année », a-t-il dit.

La vaccination de quelque 18.000 enfants réfugiés dans le camp de Kobe dans la zone de Dollo Ado au sud-est de l'Ethiopie a démarré jeudi en réponse à la récente apparition de cas de rougeole dans les camps de réfugiés. Le nombre d'arrivées quotidiennes dans la zone de Dollo Ado a baissé significativement à environ 200 à 300 réfugiés par jour. En plus de près de 120.000 réfugiés somaliens accueillis dans les quatre camps ainsi que dans le centre de transit, on compte plus de 40 000 réfugiés somaliens dans les camps dans la zone de Jijiga à l'est de l'Ethiopie.

A ce jour, le HCR a reçu 88 millions de dollars en contributions versées et annoncées de la part des donateurs pour cette opération d'urgence. Cette somme couvre moins de 61% des besoins identifiés pour la Somalie, le Kenya, l'Ethiopie et Djibouti.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), sur les 2,4 milliards de dollars réclamés par l'ONU, seuls 48% ont été collectés.