L'ONU appelle à libérer le militaire israélien Shalit, détenu depuis cinq ans

A Ramallah, en Cisjordanie, le mur séparant Israéliens et Palestiniens.
IRIN/Shabtai Gold
A Ramallah, en Cisjordanie, le mur séparant Israéliens et Palestiniens.

L'ONU appelle à libérer le militaire israélien Shalit, détenu depuis cinq ans

A l'occasion du cinquième anniversaire de la captivité du sergent israélien Gilad Shalit, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé à sa libération immédiate.

Ban Ki-moon s'est joint à l'appel du Directeur général de la Croix Rouge internationale « en appelant le Hamas à protéger sa vie, à le traiter humainement, à prouver qu'il est vivant et à permettre à la famille de Shalit d'entrer en contact avec leur fils », a dit vendredi le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué.

Le Secrétaire général a aussi appelé « le Hamas à respecter le droit international humanitaire ». Il a salué l'action d'une coalition d'organisations non gouvernementales israéliennes et palestiniennes qui appelle à ce qu'il bénéficie d'un traitement humain.

Les Nations Unies sur le terrain « vont continuer à soutenir la conclusion des efforts des négociations pour assurer sa libération qui pourrait aussi entraîner la libération de prisonniers palestiniens », a souligné le Secrétaire général.

Ban Ki-moon est « convaincu que ce problème doit résolu maintenant », conclut le communiqué.

Gilad Shalit a été enlevé le 25 juin 2007, à la frontière libano-israélienne.