Liban : l'ONU condamne une attaque contre des Casques bleus de la FINUL

Un casque bleu de la FINUL le long de la "Ligne bleue" à la frontière entre le Liban et Israël.
Un casque bleu de la FINUL le long de la "Ligne bleue" à la frontière entre le Liban et Israël.

Liban : l'ONU condamne une attaque contre des Casques bleus de la FINUL

Cette attaque, qui a fait plusieurs blessés chez les soldats de la paix, intervient le jour où les Nations Unies célèbrent la Journée internationale des Casques bleus.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi une attaque contre des Casques bleus au Liban, qui a fait plusieurs blessés parmi les soldats de la paix. Cette attaque intervient le jour où les Nations Unies célèbrent la Journée internationale des Casques bleus.

« Je condamne l'attaque contre les Casques bleus de l'ONU qui s'est produite aujourd'hui au Liban. C'est d'autant plus déplorable qu'aujourd'hui est la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies », a dit Ban Ki-moon dans une déclaration.

« Nous recevons encore des détails (sur l'attaque) mais il est déjà clair que plusieurs Casques bleus ont été blessés. J'exprime mes sincères sympathies aux Casques bleus et à leurs familles, ainsi qu'au peuple et au gouvernement d''Italie », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a précisé que les Nations Unies travailleront étroitement avec les autorités libanaises pour obtenir une enquête complète et rapide sur l'attaque afin de traduire les responsables devant la justice.

« Le maintien de la paix est dangereux et difficile. Je rends hommage aux 120.000 militaires, policiers et civils qui travaillent sous la bannière bleue à travers le monde pour la cause de la paix », a-t-il encore dit.

Le Conseil de sécurité a également condamné l'attentat « de la manière la plus ferme » vendredi et a salué l'engagement du Liban à ouvrir une enquête et à traduire les coupables en justice.

« Les membres du Conseil de sécurité condamnent toutes les tentatives visant à nuire à la sécurité et la stabilité du Liban et réaffirment leur détermination à veiller à ce qu'aucun acte d'intimidation de ce genre n'empêche la FINUL de s'acquitter de son mandat », a déclaré le Représentant permanent de la France aux Nations Unies, Gérard Araud, dans un communiqué lu à la presse, vendredi, après des discussions du Conseil à huis clos.

Selon la presse, une bombe a explosé au passage d'un véhicule transportant des Casques bleus italiens de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) sur une route menant à la cité portuaire de Saïda, au sud du Liban.