L'ONU appelle à soutenir la Sierra Leone en vue des élections de 2012

L'ONU appelle à soutenir la Sierra Leone en vue des élections de 2012

Michael von der Schulenburg.
Alors que la Sierra Leone a effectué des progrès considérables pour stabiliser la situation politique, les prochaines élections générales de 2012 et l'exploitation des ressources naturelles suscitent l'inquiétude du Représentant de l'ONU pour ce pays, Michael von der Schulenburg, qui a appelé jeudi la communauté internationale à apporter son soutien lors d'un exposé devant le Conseil de sécurité.

« La Sierra Leone, qui était l'un des symboles d'Etats défaillants, est maintenant graduellement en train d'évoluer vers un modèle de pays qui surpasse ses vieilles divisions et qui se développe de manière pacifique, démocratique et prospère. Un succès en Sierra Leone devrait créer de l'espoir et l'espoir est probablement le meilleur ingrédient pour trouver les solutions politiques et pour l'instauration d'une paix durable », a déclaré jeudi Michael von der Schulenburg.

« C'est pourquoi je pense qu'un succès en Sierra Leone peut avoir un effet domino pour la recherche de la paix dans d'autres pays. La Sierra Leone est en route pour réaliser ses objectifs mais n'est toujours pas sortie d'affaire. Le pays nécessite une attention internationale et un soutien continu », a-t-il ajouté.

Le Représentant a pointé deux problèmes critiques pour le pays : les élections de 2012 et l'exploitation de ressources naturelles.

Sur les élections, Michael von der Schulenburg estime que les autorités et les différentes forces politiques ont effectué des progrès considérables.

« Il est important que toutes les parties se mettent d'accord sur les 'règles du jeu' aussi vite que possible afin d'empêcher l'incompréhension et les conflits d'interprétation et de mise en œuvre », a prévenu le Représentant spécial.

« Afin de garantir des élections pacifiques, les forces de sécurité de Sierra Leone et en particulier les forces de police doivent améliorer leurs compétences pour empêcher l'utilisation de la force lorsque cela n'est pas nécessaire. Dans ce contexte, la mobilité des unités de police est décisive et j'espère que les Etats membres vont être en mesure de répondre à l'appel de la Commission de consolidation de la paix pour des véhicules de police supplémentaires », a-t-il dit.

Sur l'exploitation des ressources naturelles, il a souligné que le Président de la Sierra Leone avait à plusieurs reprises déclaré qu'il était déterminé à garantir toute la transparence nécessaire à l'exploitation des sols et des ressources en hydrocarbure afin que les dividendes bénéficient à la population.

« Cependant, la transition de la Sierra Leone en un pays exportateur de minerais et d'hydrocarbure peut mettre en péril la cohésion sociale du pays et provoquer des grands changements sociaux », a-t-il prévenu, en recommandant qu'à l'avenir de plus grandes consultations nationales soient menées dans ce domaine.

Michael von der Schulenburg s'est par ailleurs dit encouragé par le rôle croissant des femmes dans la consolidation de la paix et a exprimé son espoir de voir leur représentation aux Parlement atteindre les 30% aux prochaines élections de 2012.

Alors que l'instabilité s'installe en Côte d'Ivoire, « toute l'attention de la communauté internationale et du Conseil de sécurité est maintenant orientée vers la recherche de solutions à ces développements politiques et sécuritaires qui pourront déterminer l'avenir de la région toute entière », a-t-il conclu.