Sud-Soudan : le panel de l'ONU réitère son soutien à un référendum libre et transparent

Sud-Soudan : le panel de l'ONU réitère son soutien à un référendum libre et transparent

media:entermedia_image:8a648e12-8dfb-4fe6-bb4a-56e56dbc8117
En visite jeudi dans des bureaux de vote dans les Etats du Haut Nil et des Lacs au Soudan, le président du panel de l'ONU chargé du suivi du référendum d'autodétermination du Sud-Soudan, Benjamin Mkapa, a réitéré son soutien au déroulement d'un scrutin « libre et transparent ».

« J'espère que les Sud-Soudanais peuvent exprimer leur volonté d'une manière libre et transparente et que le scrutin se terminera par l'acceptation pacifique des résultats », a déclaré Benjamin Mkapa.

« J'ai pris note des inquiétudes de ceux qui souhaitent rester au Nord, et dans des conversations avec les membres du gouvernement du Nord et du Sud, nous avons souligné l'importance des vies et des propriétés des Sud-Soudanais vivant au Nord et des Nord-Soudanais au Sud », a-t-il ajouté en s'adressant à un groupe de chefs traditionnels à l'école de Shendi.

Le référendum d'autodétermination du Sud-Soudan continue de mobiliser massivement les électeurs avec un taux de participation ayant atteint 46% au Sud après deux jours de scrutin, a indiqué mercredi le bureau du porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Selon la Commission, les opérations de vote qui ont commencé le 9 janvier se termineront comme prévu le 15 janvier, les résultats préliminaires devront être annoncés le 2 février prochain et les résultats définitifs entre le 7 et le 14 février prochain.

La semaine dernière le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) indiquait que plus de 120.000 de Sud-Soudanais avaient quitté le Nord poussés « par la peur ».