Sud-Soudan : la forte mobilisation des électeurs au référendum se poursuit

Une électrice soudanaise.
Une électrice soudanaise.

Sud-Soudan : la forte mobilisation des électeurs au référendum se poursuit

Le référendum d'autodétermination du Sud-Soudan continue de mobiliser massivement les électeurs avec un taux de participation ayant atteint 46% au Sud après deux jours de scrutin, a indiqué mercredi le bureau du porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

« Au Sud-Soudan le pourcentage de personnes qui ont voté pendant les deux premiers jours à atteint 46% et selon la Commission pour le référendum au Sud Soudan le taux de participation hier était de 25% au Nord », a fait savoir le porte-parole.

Selon la Commission, le vote se terminera comme prévu le 15 janvier, les résultats préliminaires devront être annoncés le 2 février prochain et les résultats définitifs entre le 7 et le 14 février prochain. Pour le Président du panel de l'ONU chargé du suivi du référendum, Benjamin Mkapa, « il ne devrait pas y avoir d'extension » au-delà du samedi 15 janvier.

« Beaucoup de personnes cherchaient une opportunité comme le référendum pour exprimer leur volonté pour le futur ou s'exprimer sur les relations entre le gouvernement et leur pays. Je pense que dans le sud, il ne fait aucun doute qu'il existait un sentiment refoulé et une grande attente que ce jour viendrait. Ce jour est arrivé, et les citoyens y ont répondu avec enthousiasme », a-t-il ajouté.

« Si les observateurs et le panel estiment que le vote s'est déroulé dans de bonnes conditions et que par conséquent le résultat est crédible, quelque soit ce résultat, j'espère que le peuple soudanais va l'accepter comme la fondation pour travailler à une nouvelle relation entre eux et le nouveau Soudan », a encore dit M. Mkapa.

Le panel va continuer son travail d'assistance à l'organisation du scrutin. Les membres du panel ont visité des centres de votes dans les Etats du Haut-Nil et de Bahr el-Ghazal du Nord.