Afghanistan : L'ONU condamne les attaques contre des candidats aux élections

3 août 2009

Le chef de l'ONU en Afghanistan, Kai Eide, a condamné les attaques violentes commises contre des candidats aux élections présidentielle et provinciales, exhortant toutes les parties à se concentrer sur le débat politique dans la perspective de ces élections prévues le 20 août.

« Il y a eu – et il y a toujours – une inquiétude quant aux irrégularités, et ce sont des préoccupations que je partage. Je condamne en particulier les attaques qui ont eu lieu contre des candidats et leurs partisans », a déclaré samedi Kai Eide, représentant spécial du Secrétaire général en Afghanistan, lors d'un point de presse à Kaboul.

M. Eide a estimé que le pays n'avait jamais connu dans son histoire récente un « débat politique aussi vivant, ni une telle implication du public ».

« Il est essentiel qu'au cours des trois prochaines semaines nous assistions à la poursuite du débat politique et que l'on évite les accusations et contre-accusations et un débat centré sur les irrégularités », a-t-il noté.

Il a lancé à cet égard un appel aux médias pour qu'ils évitent les fausses informations de nature à enflammer la situation déjà tendue.

« Toutes les parties ont la responsabilité d'assurer un environnement stable après les élections du 20 août », a insisté Kai Eide.

Il a souligné que les autorités électorales locales et la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) feraient tout le nécessaire pour s'assurer qu'un maximum de bureaux de vote seraient ouverts le jour de l'élection.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Le nombre de victimes civiles en hausse

L'extension et l'intensification du conflit en Afghanistan causent de plus en plus de victimes civiles, déplore la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) dans un rapport publié vendredi.