Afghanistan : L'ONU appelle à une campagne électorale équitable

15 juin 2009

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kai Eide, a appelé lundi les candidats à la campagne électorale présidentielle et aux conseils provinciaux à se comporter de façon digne et équitable.

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kai Eide, a appelé lundi les candidats à la campagne électorale présidentielle et aux conseils provinciaux à se comporter de façon digne et équitable.

« Les intimidations, les provocations et les violences de toutes sortes n'ont pas de place dans la campagne électorale », a dit M. Eide à la veille du début de la campagne, le 16 juin.

Le représentant spécial a insisté sur le respect des droits des autres candidats à mener leur campagne librement et sans interférence.

Il est essentiel que les élections soient crédibles et leurs résultats acceptés par tous, a-t-il ajouté.

Kai Eide a aussi appelé à respecter scrupuleusement le décret présidentiel sur la non-interférence des institutions gouvernementales et sur l'impartialité des élus.

Il a par ailleurs reconnu que de « nombreux Afghans sont déçus par les progrès insuffisants de ces dernières années », ce qui était inévitable « dans un pays en conflit et disposant d'institutions faibles ».

Le représentant spécial a néanmoins appelé les Afghans à participer en grand nombre à l'élection.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A La Haye, Ban Ki-moon insiste sur la coopération en faveur de l'Afghanistan

L'Afghanistan peut faire de réels progrès dans de nombreux domaines si les pays de la région travaillent en commun et si les efforts militaires et civils vont de pair, a estimé mardi le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors d'une conférence internationale sur l'Afghanistan à La Haye.