Colombie : Ban Ki-moon salue la libération de 15 otages détenus par les FARC

2 juillet 2008

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a salué la libération aujourd'hui par la Colombie de 15 otages détenus par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Parmi les otages libérés figurent l'ancienne candidate à la présidentielle, Ingrid Betancourt, ainsi que trois citoyens américains et onze membres des forces armées colombiennes.

Ingrid Betancourt a été enlevée par les FARC il y a six ans.

« Ces otages, et de nombreuses autres personnes qui demeurent détenues en Colombie, ont enduré des années de souffrance et de privation, » a indiqué Ban Ki-moon dans un message transmis aujourd'hui par sa porte parole.

Le Secrétaire général a exhorté les FARC à relâcher « immédiatement et sans conditions » les autres otages qu'elles détiennent.

Il les a également engagé à amorcer le dialogue avec les autorités afin de « mettre fin à la violence qui a touché la Colombie depuis si longtemps ».

« L'enlèvement est un crime odieux et une violation flagrante du droit humanitaire international » a-t-il notamment souligné.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Colombie : Ban Ki-moon salue la libération de deux otages des FARC

Le Secrétaire général a salué la libération aujourd&#39hui de deux otages qui étaient retenues en Colombie par les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie). Il a rappelé que les enlèvements représentaient une violation flagrante du droit international humanitaire.