Ban Ki-moon appelle les autorités géorgiennes et les Abkhazes à 'la plus grande retenue'

21 septembre 2007

Le Secrétaire général s&#39est dit « préoccupé » par l&#39incident mortel qui a opposé hier des unités du ministère géorgien de l&#39Intérieur et le personnel abkhaze de facto et il a appelé les parties à éviter l&#39escalade.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue », indique une déclaration communiquée par la porte-parole aujourd'hui.

L'incident aurait causé la mort de deux Abkhazes, plusieurs auraient été blessés et certains conduits en détention.

La Mission d'observation des Nations Unies en Géorgie (MONUG) procède actuellement à une enquête.

Dans son dernier rapport sur la situation en Abkhazie (Géorgie), le Secrétaire général avait recommandé que parallèlement à la reprise des contacts et à la mise en oeuvre des mesures de confiance décidées, les parties redoublent d'efforts pour éviter toute action qui risquerait de déclencher une reprise des hostilités (dépêche du 23.07.2007).

La MONUG a été établie en août 1993 pour vérifier le respect de l´Accord de cessez-le-feu conclu entre le gouvernement de la Géorgie et les autorités abkhazes de Géorgie. Le mandat de la MONUG a été élargi à la suite de la signature par les parties de l´Accord sur le cessez-le-feu et la séparation des forces de 1994.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.