Iraq : le Conseil de sécurité proroge d&#39un an le mandat de la force multinationale

28 novembre 2006
Conseil de sécurité

Constatant que la situation en Iraq continue de menacer la paix et la sécurité internationales, le Conseil de sécurité a décidé, à la demande du gouvernement iraquien, de proroger le mandat de la force multinationale jusqu&#39au 31 décembre 2007.

Aux termes de la résolution 1723 (2006) adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité a toutefois décidé que le mandat de la force multinationale sera réexaminé à la demande du gouvernement iraquien ou au plus tard le 15 juin 2007.

La résolution précise que le Conseil pourra mettre fin à ce mandat plus tôt si celui-ci le demande.

La force multinationale avait été autorisée par la résolution 1546 adoptée en 2004.

Conscient de la nécessité de veiller à ce que les ressources du pays soient utilisées de manière transparente et équitable au profit du peuple iraquien, le Conseil de sécurité a par ailleurs prorogé jusqu'au 31 décembre 2007 les arrangements visés à la résolution 1483 (2003) concernant le versement au Fonds de développement pour l'Iraq du produit des ventes à l'exportation de pétrole, de produits pétroliers et de gaz naturel.

Prenant la parole après le vote, les représentants des États-Unis et du Royaume-Uni se sont félicités de l'adoption de cette résolution, estimant que la Force multinationale jouait un rôle crucial dans le renforcement de la sécurité en Iraq.

Le représentant de la Fédération de Russie a regretté cependant que le texte n'ait pas tenu compte du processus politique entamé à Charm el-Cheikh.

Le représentant de la France a, quant à lui, estimé que la résolution offrait un horizon clair au retrait des forces étrangères, confirmant ainsi que la souveraineté nationale iraquienne est bien l'objectif vers lequel tend la communauté internationale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.