HCR : des milliers de déplacés sur le chemin du retour au Liban

15 août 2006

Des milliers de déplacés libanais ont pris le chemin du retour au Liban et en provenance de Syrie depuis l'arrêt des hostilités intervenu hier, indique l'agence des Nations Unies pour les réfugiés qui attend un nombre important de rapatriés dans les prochains jours.

« Plus de 8.000 Libanais sont sur la route du retour en plus du nombre estimé à 10.000 personnes rentrées hier », a déclaré aujourd'hui la porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Jennifer Pagonis lors de son point de presse à Genève.

« Nous disposons d'équipes 24 heures sur 24 aux quatre points de passage frontière depuis la Syrie pour aider les rapatriés. Les employés de l'UNHCR distribuent des bouteilles d'eau, des biscuits énergétiques, des serviettes humides et des sels de réhydratation. Ils identifient aussi les cas vulnérables qui ont besoin d'une aide supplémentaire », a dit la porte-parole.

« L'UNHCR organise un convoi de 10 bus pour 250 Libanais depuis Damas vers Beyrouth et Saïda cet après-midi pour transporter les déplacés libanais qui ont besoin d'un moyen de transport. Nous aidons ceux qui n'ont pas les moyens de payer pour leur retour », a-t-elle expliqué.

Le HCR a aussi aidé les autorités locales dans la ville syrienne de Homs à organiser un convoi de huit bus vers les villes principales du Liban. Six bus transportant 240 passagers font le trajet vers Hermel et Baalbek, avec deux autres bus transportant 80 passagers se rendant à Tripoli et Beyrouth.

Le gouvernement syrien a demandé l'aide de l'UNHCR pour le transport, qui pourrait être nécessaire pour nombre des 180 000 Libanais ayant fui en Syrie, a dit la porte-parole.

Au Liban, les équipes de l'UNHCR ont mis en place des points de distribution d'aide sur les routes de retour et distribuent des biens de secours comme des bâches en plastique, des matelas, de l'eau et d'autres matériels pour les rapatriés.

« Les employés de l'UNHCR mettent aussi en garde les rapatriés contre les dangers des munitions non explosées » a dit Jennifer Pagonis. La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait entamé des mesures de déminage au Sud-Liban.

« Non seulement il est difficile d'atteindre certains villages à cause des dommages suite aux bombardements, mais il y a aussi une grande quantité de munitions non explosées dispersées sur le sol dans les campagnes », dit le HCR.

« Malgré le nombre de personnes rentrant immédiatement, nous nous attendons à ce qu'un nombre considérable de déplacés à la fois en Syrie et au Liban pourrait continuer à avoir besoin d'aide jusqu'à ce qu'ils puissent rentrer chez eux. L'UNHCR se prépare à aider jusqu'à 50 000 Libanais qui pourraient repousser leur retour depuis la Syrie », a dit Jennifer Pagonis.

Par ailleurs, l'arrivée de l'aide du HCR pour les déplacés libanais s'accélère. « Avec l'établissement du cessez-le-feu et la réouverture des routes qui avaient été coupées, nous organisons la livraison de tentes entrepôts où seront stockées des fournitures à Tyr », a annoncé la porte-parole.

« Un avion C-130 a atterri aujourd'hui à Beyrouth depuis la Jordanie, transportant des tentes familiales, des matelas et une tente entrepôt. Deux vols supplémentaires vers Beyrouth sont prévus depuis Amman mercredi. En tout, cinq vols ont été affrétés par l'UNHCR avec l'armée de l'air jordanienne pendant l'opération d'urgence », a-t-elle ajouté.

De plus, quatre vols acheminant des biens de secours de l'UNHCR atterrissent aujourd'hui à Larnaca, à Chypre. Sept tentes entrepôt et 1 120 tentes sont transportées depuis Amman ainsi que 1 200 tentes légères depuis Dubaï.

Ce matériel sera chargé à bord d'un bateau cargo cette semaine qui prendra la direction, si c'est possible, de Tyr. Le cas échéant, le bateau se rendra à Beyrouth. De plus, le bateau français parti de Marseille la semaine dernière doit arriver à Beyrouth demain. Il contient des biens de secours de l'UNHCR, dont des camions tout terrain qui peuvent emprunter des routes endommagées par des bombes, a dit la porte-parole du HCR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.