Inondations en Ethiopie : le Secrétaire général « profondément attristé » par les pertes en vies humaines

15 août 2006

Alors que les agences des Nations Unies ont commencé leur assistance, le Secrétaire général s'est déclaré aujourd'hui profondément attristé par les pertes en vies humaines et les dommages matériels causés par les récentes inondations à Dire Dawa et à South Omo, en Ethiopie, inondations qui ont fait plus de 350 morts et déplacé près de 20.000 personnes.

Kofi Annan a présenté ses condoléances aux familles des victimes et salué les opérations de sauvetage d'urgence menées par le gouvernement éthiopien pour aider des centaines de personnes bloquées par les inondations, indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole à New York.

Le Secrétaire général a réaffirmé la détermination des agences des Nations Unies à assister ces efforts nationaux face à cette catastrophe.

Ainsi, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd'hui, dans un communiqué publié à Dire Dawa, qu'il commençait ses distributions de nourriture en urgence à 10.000 personnes.

L'agence des Nations Unies indique qu'une grande partie des infrastructures de la région ont été détruites, et des centaines de maisons emportées par les flots.

Quelque 2.000 survivants se sont réfugiés dans des abris temporaires, tels qu'écoles et cliniques mobiles.

Nombre d'entre eux ont « tout perdu », y compris leur famille, a déploré Abnezer Ngowi, le directeur intérimaire du PAM en Ethiopie.

L'agence compte distribuer un total de 150 tonnes de céréales, 15 tonnes d'aliments fortifiés en vitamines et minéraux, 5 tonnes d'huile végétale et une demi-tonne de sel, outre des bâches, ustensiles de cuisine et jerricans.

Ces rations permettront de nourrir 10.000 personnes pendant un mois, indique le PAM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.