Liban : Le Conseil de sécurité en consultations demain avec la Ligue des Etats arabes

7 août 2006

Alors que se poursuivent les discussions sur la base du projet de résolution sur le Liban déposé samedi par la France, le Conseil de sécurité doit recevoir demain après-midi un message transmis par une délégation de deux ministres des Affaires étrangères et du président de la Ligue arabe sur le Liban, a dit le président du Conseil pour le mois d'août.

imageRetransmission du point de presse[9mins]

« Hier des réunions ont eu lieu au niveau des experts. Des propositions ont été faites et elles sont référées aux parrains de la résolution », a dit le président du Conseil de sécurité pour le mois d'août, Nana Effah-Apenteng, représentant du Ghana.

« Dans sa mission de garantie de la paix et de sécurité, le Conseil de sécurité fera ce qui est le plus faisable et le plus pragmatique », a-t-il insisté.

Une des difficultés, a-t-il précisé, est de savoir si le texte demandera à Israël de se retirer de ses positions au Sud-Liban dans l'immédiat ou au moment où une force internationale sera déployée.

Samedi, la France a présenté un projet de résolution au Conseil de sécurité, avec le soutien des Etats-Unis, qui appellerait notamment « à une cessation complète de toutes les hostilités » par le Hezbollah et « de toute action offensive par Israël », ainsi qu'à un soutien des deux parties à un cessez-le-feu qui comprendrait entre autres la délimitation des frontières du Liban, la reprise du contrôle du territoire libanais par son gouvernement et le désarmement des milices au Liban.

Hier, a déclaré à la presse le représentant de la France, Jean-Marc de la Sablière, les consultations se sont poursuivies avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et avec le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, « sur la base des préoccupations du Premier ministre libanais, Fouad Siniora ».

Pour sa part, Kofi Annan a poursuivi ses consultations hier avec le Premier ministre libanais, avec le président syrien Bachar al-Assad, la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et le président de la Ligue arabe Amre Moussa, a dit aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général.

Le Secrétaire général doit présenter aujourd'hui au Conseil de sécurité un premier rapport sur les circonstances du bombardement de Cana par l'armée israélienne, ainsi que le demandait le Conseil de sécurité dans une déclaration adoptée le 31 juillet dernier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.