Les déchets toxiques, menace sur les droits de l'homme

7 avril 2006

Les risques encourus du fait des produits chimiques toxiques constituent une atteinte aux droits de l'homme a rappelé, aujourd'hui, à l'occasion de la journée mondiale de la santé, Okechukwu Ibeanu, Rapporteur spécial des Nations Unies sur le sujet.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 47 000 personnes meurent chaque année du fait des produits toxiques, notamment par empoisonnement par pesticides.

« Le grand nombre de personnes dont les droits à vivre, à la santé et à la nourriture sont affectés par les produits chimiques en fait un des enjeux majeurs en matière de droits de l'homme » a souligné M. Ibeanu dans un communiqué publié à Genève.

Soulignant que de nombreux cas portés à son attention mettaient en cause le comportement irresponsable ou illégal d'entreprises, il dénonce « l'impunité » qui règne trop souvent en la matière et encourage les Etats à prendre des mesures concrètes pour remédier aux effets des produits chimiques dans les foyers et la nourriture.

Les Nations Unies célèbrent aujourd'hui la Journée mondiale de la santé (dépêche d'aujourd'hui).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.