L'ONU marque le 12ème anniversaire du génocide au Rwanda

7 avril 2006

L'ONU a commmémoré aujourd'hui, lors de cérémonies notamment à Genève et à Nairobi, le 12ème anniversaire du génocide au Rwanda, qui a causé la mort de près de 800.000 personnes.

« Cette occasion solennelle nous rappelle les terribles atrocités commises contre les hommes, les femmes et les enfants du Rwanda il y a de cela 12 ans. Les 800.000 Rwandais qui ont péri aux mains de leurs compatriotes, hommes et femmes, n'ont été visés que parce qu'ils faisaient partie d'une groupe ethnique particulier », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général adjoint Sergei Ordzhonikidze, directeur du Bureau des Nations Unies à Genève.

« Ceux qui survivent aujourd'hui portent des cicatrices physiques et psychologiques très profondes », a-t-il fait remarquer.

La communauté internationale a la responsabilité collective non seulement de punir le génocide mais aussi de s'assurer que ces crimes atroces commis à l'encontre de populations innocentes ne se reproduisent pas à l'avenir.

« Toutefois, malgré la Charte des Nations Unies et les engagements répétés des Etats Membres, notre réponse collective n'est pas à la hauteur des attentes liées à notre Organisation », a déclaré Sergei Ordzhonikidze.

Ce dernier a rappelé le Plan d'action pour la prévention du génocide lancé par le Secrétaire général et les engagements pris dans le document final du Sommet mondial sur la « responsabilité de protéger », érigée au rang de principe du droit international.

A l'occasion du 55e anniversaire de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, le Secrétaire général avait appelé la communauté internationale à renforcer sa capacité en matière d'action préventive (dépêche du 12.01.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.