Annan à Zapatero : « l'Alliance des civilisations est plus nécessaire que jamais »

6 avril 2006

En visite en Espagne, Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies a rencontré le Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero. Il a salué l'Alliance des civilisations, groupe de Haut Niveau mis en place sous l'égide de l'ONU après proposition conjointe de la Turquie et de l'Espagne.

Ce groupe de travail, qui doit faire des propositions dans un an, « doit contribuer à rapprocher les civilisations occidentales et islamiques, ce qui est le défi d'aujourd'hui » a souligné José Luis Zapatero au cours de la conférence de presse qui a suivi la rencontre. « Les développements de ces derniers mois ont montré clairement qu'il nous faut améliorer le dialogue des civilisations et que cette initiative ne pouvait venir à un meilleur moment » a renchéri Kofi Annan.

José Luis Zapatero a par ailleurs annoncé l'augmentation importante des contributions volontaires de son pays aux différents programmes des Nations Unies.

Au total, l'Espagne va augmenter ses contributions de quelque 100 millions d'euros, les augmentations allant pour chacun des programmes de 50 à 100 %. « Cet engagement vise à donner à l'Espagne la place qui convient à la huitième puissance économique du monde » a-t-il souligné.

Les deux hommes ont également évoqué le Sahara occidental. Le Premier ministre espagnol a rappelé sa disponibilité dans cette « délicate mission ».

Le Secrétaire général, qui doit remettre ce mois-ci un rapport au Conseil de sécurité sur la question a rappelé qu'il a rencontré la semaine dernière à New York le leader du Front Polisario.

« Le Conseil de sécurité devra être prudent : il faut dégager une solution qui soit applicable par les deux parties sans imposer quoique ce soit, car il n'est pas en position d'imposer », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.