Le chômage des jeunes, une menace pour la stabilité en Afrique de l'Ouest

6 avril 2006

Le chômage des jeunes constitue une menace très sérieuse pour la sécurité et la stabilité de l'Afrique de l'Ouest a souligné aujourd'hui le Représentant spécial du Secrétaire général pour cette région, Ahmedou Ould Abdallah.

Sur les 300 millions d'habitants d'Afrique de l'Ouest, 50% ont moins de 20 ans et 75% moins de 30 ans et un nombre important est sans emploi, ce qui est une cause d'instabilité profonde, a insisté M. Ould Abdallah, qui était à New York pour participer à la réunion de préparation de la conférence du Groupe d'experts de haut niveau sur la cohérence à l'échelle du système en matière de développement (dépêche du 5.04.06).

« Le chômage des jeunes nourrit la violence et, dans les pays en guerre comme ce fut le cas au Libéria ou en Sierra Leone, se crée un cercle vicieux où l'inactivité des jeunes entretient la guerre civile et celle-ci accroît le chômage » avertit le Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest.

Soulignant que l'inactivité des jeunes dans leurs pays les poussait à l'immigration, M. Oud Abdallah a rappelé que la question concernait le monde entier. « Mais la pré-condition est que les gouvernements de ces pays mènent de bonnes politiques à l'égard de leurs secteurs privés locaux. Si les entreprises locales sont mal traitées, les investisseurs étrangers ne viendront pas ».

Le bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest ( UNOWA ) a publié en ( décembre dernier un rapport consacré au chômage des jeunes et à l'instabilité dans la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.