Le Haut Commissaire aux réfugiés en Russie

5 avril 2006

Antonio Guterres, Haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a commencé aujourd'hui une visite de six jours en Russie pour discuter du régime de l'asile, de la situation des apatrides et des personnes déplacées à l'intérieur de la Fédération de Russie.

Au cours de sa mission, le représentant des Nations Unies pour les réfugiés rencontrera des responsables des ministères des Affaires étrangères, de l'Intérieur et des situations d'urgence. Il doit également rencontrer des parlementaires et des responsables d'ONG, indique un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) publié hier à Genève.

Son séjour prévoit une visite dans le nord Caucase, en Ossétie du Nord-Alanie, en Ingouchie et en Tchétchénie où le HCR participe aux opérations humanitaires des Nations Unies.

A la Douma d'Etat, le parlement russe, à Moscou, il lancera la version en langue russe du « Guide parlementaire de la nationalité et des apatrides », publié conjointement par le HCR et l'Union inter-parlementaire.

Le HCR dispose de bureaux en Russie depuis 1992 et a apporté aide et assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées à hauteur de plus de 170 millions de dollars.

En février, au retour d'un voyage en Fédération de Russie, la Haut Commissaire aux droits de l'homme, Louise Arbour, avait exprimé sa préoccupation face aux violations des droits de l'homme dans le pays - telle que la torture - qui continuent d'être commises notamment en République de Tchétchénie, ainsi qu'au regard de la situation des immigrés dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.