Iraq : le Secrétaire général appelle à la formation rapide d'un gouvernement

28 mars 2006

Dans un message au sommet de la Ligue des Etats arabes, réuni aujourd'hui à Khartoum (Soudan), le Secrétaire général a insisté sur l'importance pour « toutes les parties concernées » en Iraq de « former rapidement un gouvernement de rassemblement ».

S'agissant de la responsabilité des voisins de l'Iraq, ils « ont la responsabilité de s'abstenir de tout interférence dans les affaires intérieures du pays et de soutenir son unité et son intégrité territoriale » a souligné le Secrétaire général dans son message prononcé devant les chefs d'Etat et les représentants des 22 Etats membres de la Ligue Arabe par Ibrahim Gambari, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques.

A propos du conflit israélo-palestinien, Kofi Annan a souligné que « l'acceptation de l'Initiative de paix arabe par le nouveau Cabinet palestinien serait une mesure bienvenue pour réaffirmer l'engagement palestinien à l'endroit des principes de non-violence, de reconnaissance du droit d'Israël à exister et de l'acceptation des accords et obligations existants, y compris la « Feuille de route ».

Le Secrétaire général a également souligné qu'il « faut rappeler à Israël que la paix ne peut être imposée unilatéralement » et que « le peuple palestinien ne doit pas être puni pour avoir exercé ses droits démocratiques ».

Le Secrétaire général a également appelé les Etats arabes à « soutenir les réformes du premier ministre Siniora » au Liban (dépêche du 24.03.06) et à « rechercher les occasions d'apporter aide humanitaire et au développement » en Somalie.

A propos de la crise au Darfour, il a salué l'accord donné par l'Union Africaine au transfert des opérations de maintien de la paix sous le contrôle de l'ONU (dépêche du 27.03.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.