HCR : un millier de réfugiés centrafricains arrivés au Tchad depuis décembre dernier

27 janvier 2006

Fuyant les attaques de groupes armés dans la partie nord de leur pays, près d'un millier de réfugiés de République centrafricaine, principalement des femmes et des enfants, sont arrivés dans le sud du Tchad depuis le mois de décembre, a indiqué aujourd'hui l'agence des Nations Unies pour les réfugiés.

« Les réfugiés sont arrivés à Bekoninga, un village à 35 kilomètres de Goré, la ville principale du sud du Tchad. Ils ont quitté leurs villages dans le nord de la République centrafricaine, notamment Bémal, Markounda, Bossangoa, Bedam et Bekoto, et ont traversé la frontière à Kaba », a informé Marie-Hélène Verney, porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui au Palais des Nations à Genève.

« Les nouveaux réfugiés ont rapporté aux équipes du HCR sur le terrain qu'ils avaient fui l'insécurité croissante dans le nord de la République centrafricaine, notamment les attaques répétées de groupes armés, les exécutions sommaires, les maisons brûlées et les opérations de recherche violentes menées par les militaires centrafricains dans leurs villages », a rapporté la porte-parole.

« Ils se plaignent d'être victimes d'exactions de toutes parts avec la montée de l'anarchie dans le nord de la République centrafricaine. Certains ont raconté que leurs enfants ont été kidnappés et que des rançons ont été demandées », a ajouté Marie-Hélène Verney.

Des missions de surveillance sur la frontière ont été menées conjointement par les Tchadiens et le HCR pour « vérifier la présence de réfugiés et enregistrer les nouveaux arrivants de la semaine dernière ».

Un premier groupe de 516 réfugiés - soit 98 familles - a été transféré hier dans le camp de réfugiés de Gondjé, à 13 kilomètres de Goré et à 48 kilomètres de la frontière. Gondjé accueille maintenant plus de 3 000 personnes de République centrafricaine. Environ 500 réfugiés restent encore sur la frontière. Le HCR a prévu de les transférer la semaine prochaine.

Depuis juin 2005, plus de 11 000 réfugiés originaires de République centrafricaine ont traversé la frontière vers le sud du Tchad à cause de l'insécurité croissante, rappelle l'agence pour les réfugiés.

Au total, ce sont plus de 43 000 réfugiés de République centrafricaine qui sont accueillis dans les trois sites de réfugiés à Yaroungou, Amboko et Gondjé dans le sud du Tchad. La plupart sont arrivés en 2003.

Le HCR prend également en charge plus de 200 000 réfugiés du Darfour dans 12 camps de réfugiés dans l'est du Tchad.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.