Kofi Annan se réjouit de la visite de Jack Straw cette semaine à Chypre

23 janvier 2006

Le Secrétaire général s'est félicité aujourd'hui de l'initiative prise par le ministre des Affaires étrangères britannique, Jack Straw, d'effectuer cette semaine une mission à Chypre, divisée depuis plus de 30 ans, puis en Grèce et en Turquie pour rechercher une solution à la crise.

Le Secrétaire général demeure « profondément attaché à la recherche d'une solution globale à la question de Chypre » et se déclare « convaincu que la mission de Jack Straw complètera l'engagement actif des Nations Unies » dans la région, indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Dans une résolution adoptée le 14 décembre dernier, le Conseil de sécurité notait « l'absence de progrès notable sur le dossier chypriote ».

Le Conseil décidait aussi de proroger le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) jusqu'au 15 juin 2006 (voir notre dépêche du 14 décembre 2005).

En dépit de relations cordiales entre les parties Chypriotes grecques et turques, il existe toujours un fossé important entre les positions des deux parties, avait estimé Kieran Prendergast, alors Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, dans un exposé au Conseil de sécurité le 22 juin 2005 (voir notre dépêche du 22 juin 2005).

La dernière mission de bons offices avait été menée en mai dernier par Kieran Prendergast.

Lors d'un référendum organisé le 24 avril 2004, les Chypriotes grecs avaient rejeté, avec une majorité de près de 76% des voix, le plan de paix présenté par les Nations Unies, mettant un terme aux espoirs d'une réunification rapide de l'île.

Chypre est divisée depuis 1974, date à laquelle le gouvernement turc envahit le nord de l'île pour répondre à un coup d'Etat militaire, soutenu par le gouvernement grec.

La Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre a été créée en 1964 afin de prévenir toute reprise des combats entre les communautés chypriote grecque et chypriote turque. Depuis les événements de 1974, les responsabilités de la mission ont été élargies à la surveillance des lignes de cessez-le-feu et de la zone tampon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.