Kosovo : le Secrétaire général salue la mémoire du président Rugova

23 janvier 2006

Le Secrétaire général a appris avec une « grande tristesse » la mort du président du Kosovo, Ibrahim Rugova, qui intervient au « moment crucial » où commencent les pourparlers sur le statut final de cette région de la Serbie sous administration de l'ONU.

« Tout au long de sa vie, Ibrahim Rugova a fait preuve d'un véritable leadership et a défendu une solution pacifique pour le Kosovo », rappelle le Secrétaire général dans un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

« Le décès d'Ibrahim Rugova intervient à un moment crucial des préparatifs finaux des pourparlers sur le futur statut du Kosovo. Le Secrétaire général est confiant dans la maturité des institutions du Kosovo et se déclare convaincu que la disparition du président du Kosovo n'interrompra pas ce processus », affirme le message.

Kofi Annan a appelé les dirigeants politiques du Kosovo à préserver leur unité et à poursuivre leur coopération avec son Envoyé spécial, Martti Ahtisaari et son représentant spécial, Søren Jessen-Petersen.

« Il est particulièrement tragique que le président Rugova nous quitte à ce moment décisif pour l'avenir du Kosovo », a déclaré Søren Jessen-Petersen dans un communiqué publié le 21 janvier par la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) (voir aussi sa déclaration du 22 janvier à l'Assemblée du Kosovo).

Martti Ahtisaari, ancien président de la Finlande et Envoyé spécial du Secrétaire général chargé de superviser les pourparlers sur le statut final du Kosovo, avait commencé en novembre dernier des consultations dans la région avec une visite à Pristina puis à Belgrade.

Il avait annoncé, à New York le 20 décembre dernier, attendre pour le mois de janvier un document exposant la position des Albanais comme des Serbes, espérant qu'un an suffirait pour mener à bien ses efforts (voir notre dépêche du 20 décembre 2005).

"Martti Ahtisaari a décidé de reporter les pourparlers sur la décentralisation prévus à Vienne le 25 janvier prochain", a déclaré le porte-parole du Secrétaire aujourd'hui à New York.

Le Kosovo, province du sud de la Serbie, est sous administration des Nations Unies depuis la création de la MINUK par la résolution 1244 du Conseil de sécurité, votée le 10 juin 1999. La MINUK a pour mission de mettre en place une administration civile intérimaire dans cette région ravagée par la guerre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.