L'ancien président Bush, Envoyé spécial de l'ONU, est arrivé au Pakistan

16 janvier 2006

L'ancien président George Bush, nommé récemment Envoyé spécial du Secrétaire général pour la reconstruction des régions dévastées par le tremblement de terre qui a frappé l'Asie du Sud le 8 octobre dernier, est arrivé aujourd'hui au Pakistan pour visiter les zones touchées.

L'ancien président George Bush prévoit de visiter les zones les plus touchées par le séisme dès que les conditions climatiques le permettront, a annoncé Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, lors de son point de presse quotidien au siège de l'ONU à New York.

L'ancien président américain s'est entretenu avec le président Pervez Musharraf, a ajouté le porte-parole.

George Herbert Walker Bush, ancien président des Etats-Unis, avait été nommé, le 15 décembre dernier, « Envoyé spécial pour la catastrophe entraînée par le tremblement de terre en Asie du Sud » pour diriger l'effort global du système des Nations Unies dans la région.

L'ancien président oeuvrera « pour mobiliser et pour rendre durable la volonté politique de la communauté internationale, pour veiller à ce que l'on honore les engagements pris et que les annonces de contributions soient suivies d'effets sous forme de décaissements d'argent liquide, pour que les travaux de secours et de reconstruction, ainsi que les activités d'urgence, puissent se poursuivre », avait expliqué, le 16 décembre dernier, le Secrétaire général, lors d'une conférence de presse (voir notre dépêche du 16 décembre 2005 et celle du 15 décembre 2005).

Le tremblement de terre d'une magnitude de 7,6 sur l'échelle de Richter, qui a frappé l'Asie du Sud le 8 octobre dernier, a fait plus de 73.000 morts et 69.000 blessés au Pakistan et 1.300 morts en Inde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.