PAM : 2005, année record des contributions de l'Union européenne

30 décembre 2005

Près de 214 millions d'euros ont été en 2005 versés par le Bureau humanitaire de la Commission européenne aux diverses opérations de secours du programme alimentaire des Nations Unies. Avec une contribution de 4 millions d'euros accordée aujourd'hui en faveur du Pakistan, il s'agit de la plus importante aide de la Commission européenne depuis 1992.

« 2005 a été une année durant laquelle l'appui de la Commission européenne au PAM n'a cessé de grandir et de se développer, pour former un partenariat véritablement exceptionnel », a déclaré James Morris, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), dans un communiqué publié aujourd'hui à Bruxelles.

« La Commission européenne a toujours été parmi les principaux donateurs du PAM. Son appui a été précieux non seulement dans les crises les plus graves comme le tsunami, la crise alimentaire au Niger ou le tremblement de terre au Pakistan, mais également dans les crises oubliées telles que celles du Népal ou des réfugiés du Sahara occidental en Algérie », a-t-il ajouté.

James Morris a salué la valeur de l'aide de la Commission européenne dont le souci des crises oubliées a toujours été présent, en référence à « ces endroits qui ne font pas les gros titres, où les gens souffrent loin des appareils de photo et de la télévision, en somme ceux pour lesquels il est le plus difficile de trouver des donateurs ».

Selon le PAM, la faim est toujours la première cause de mortalité dans le monde, tuant 25.000 personnes chaque jour – soit un tsunami « ignoré » tous les dix jours.

Malgré l'engagement de la communauté internationale à réduire de moitié la faim dans le monde d'ici à 2015 (voir les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)), le nombre de personnes qui souffrent de la faim dans le monde est en réalité en croissance.

Le Programme alimentaire des Nations Unies précise ainsi que depuis 1990, quelque 89 millions de personnes de plus vivent avec moins d'un dollar par jour en Afrique subsaharienne, 33 millions de plus souffrent de la faim et six millions d'enfants de moins cinq ans sont sous-alimentés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.