Le Cristal-Rouge, nouvel emblème humanitaire non-confessionnel

8 décembre 2005

Le Secrétaire général a salué l'adoption par les États signataires des Conventions de Genève du Cristal-Rouge, un emblème humanitaire non confessionnel, qui s'ajouterait à ceux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, souhaitant que le Magen David Adom israélien puisse bientôt les rejoindre, tout comme le Croissant-Rouge palestinien.

« Le Secrétaire général note que cet emblème aura la même signification juridique et bénéficiera de la même protection juridique que la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge qui, depuis plus d'un siècle, ont symbolisé l'humanité, l'impartialité, la neutralité et l'indépendance de leur Mouvement », indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

« Il espère que cela permettra au Mouvement de devenir pleinement universel et, en conséquence, d'apporter, de manière plus efficace, aide et protection aux victimes de la guerre, des catastrophes naturelles et autres catastrophes quel que soit l'endroit où elles se produisent ».

Kofi Annan souhaité, en particulier, « que cela ouvrira la voie à des sociétés, telles que le Magen David Adom (le Bouclier-Rouge de David) d'Israël, qui ne font pas encore formellement partie du Mouvement, d'en devenir membres à part entière ».

« Le Secrétaire général espère aussi que la société du Croissant-Rouge palestinienne y sera admise ».

À cet égard, a salué l'accord conclu, la semaine dernière, sur les arrangements opérationnels entre ces deux sociétés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.