Afghanistan : le Conseil de sécurité appelle à une mise en place rapide du nouveau parlement

22 septembre 2005

Le Conseil de sécurité a salué aujourd'hui, dans une déclaration à la presse, la tenue des élections législatives en Afghanistan et appelé à la mise en place « sans plus tarder » du nouveau parlement.

« Les membres du Conseil se félicitent de la tenue, le 18 septembre, de l'élection législative (Wolesi Jirga) et des élections aux conseils provinciaux, qui marquent la dernière étape du Processus de Bonn », a déclaré aujourd'hui, au nom de ses 15 membres, le président du Conseil de sécurité pour le mois de septembre, Bayani Mercado, des Philippines.

Cette déclaration à la presse a été faite à l'issue de consultations à huis clos au cours desquelles le Conseil a entendu un exposé du Sous Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Hedi Annabi, sur la situation en Afghanistan et notamment sur les élections qui se sont tenues dimanche dernier (voir le message du Secrétaire général dans notre dépêche du 19 septembre 2005).

Le Conseil de sécurité a aussi rendu hommage à « l'Organe mixte d'administration des élections, qui a agi avec détermination, et au peuple afghan, qui s'est montré décidé à reconstruire son État selon les règles de la démocratie en même temps qu'il manifestait son attachement à cette cause ».

Il espère également que « le dépouillement des bulletins et la proclamation des résultats se feront dans le calme, dans les semaines qui viennent. Ils engagent vivement tous les intervenants dans le pays à continuer de s'employer à faire en sorte que le nouveau parlement soit mis en place sans tarder ».

Il a par ailleurs rendu hommage à la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), à la Force internationale d'assistance à la sécurité, les membres de la coalition qui a mené l'opération Enduring Freedom, aux pays donateurs et à tous les observateurs afghans et étrangers pour ce qu'ils ont apporté à la tenue des élections.

Plusieurs candidats et membres du personnel électoral ont été tués par les Talibans dans la période qui a précédé les élections.

- Ecouter sur la radio de l'ONU, le témoignage de Jean Arnault, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.