Famine au Niger : le financement des secours encore insuffisant, alerte le PAM

27 juillet 2005

Alors que 1,2 millions de personnes souffrent de la famine et que les stocks de nourriture s'amuisent, le programme alimentaire des Nations Unies a maintenant cinq semaines pour livrer 23.000 tonnes de nourriture dans un pays qui souffre désormais de la deuxième crise humanitaire la plus grave jamais enregistrée.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd'hui le début d'une série de convois aériens qui doivent apporter une aide d'urgence à près de 80.000 personnes, indique un communiqué publié à Rome.

« Que ce soit pas air, terre ou mer, la nourriture ne pourra arriver trop tôt. Nous travaillons à toute allure pour livrer les rations et atténuer les souffrances dans ce qui est la famine la plus grave que j'ai jamais connu », a déclaré le directeur de pays du PAM, Giancarlo Cirri.

Le PAM a alerté la communauté international de la nécessité d'une aide d'urgence dès novembre 2004, mais jusque récemment elle n'a pas répondu aux appels des organisations humanitaires qui prévenaient des ravages de la sécheresse prolongée et des criquets, qui a laissé 2,5 millions de personnes au bord de la famine, indique le communiqué.

Au total, ce sont 2.000 tonnes d'aide alimentaire qui sont en train d'être acheminées par les Nations Unies et les organisations non gouvernementales ('ONG'), le PAM devant en livrant 4.220 supplémentaires d'ici à la fin de la semaine.

Le PAM a ouvert de nouvelles routes humanitaires à travers le pays, rejoignant Niamey, la capitale, par Lomé au Togo, Accra au Ghana et par Cotonou au Bénin (Carte de l’Afrique de l’Ouest).

« Il s'agit d'énormes distances mais le réseau de transport est assez bon. Le vrai problème n'a pas été d'acheminer la nourriture à ceux qui ont faim mais d'obtenir les donations pour payer la nourriture », a déclaré Pierre Carrasse, directeur de la logistique du PAM.

« Malgré l'augmentation des donations, l'appel du PAM s'élevant à 16 millions de dollars n'est encore financé qu'à hauteur de 9 millions de dollars, soit un déficit de 43,6% », indique l'agence des Nations Unies.

- Voir le récapitulatif sur le Niger établi par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA)

- Aller sur la page des donations du PAM

- Voir, sur le site du PAM, la page spéciale consacrée à la crise alimentaire en Afrique de l'Ouest

Voir, sur le site du PAM, les photos du Niger

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.