L'Union européenne sur la voie des Objectifs du Millénaire pour l'aide au développement

13 avril 2005

Le Secrétaire général a salué hier les propositions de l'Union Européenne visant à stimuler l'aide publique au développement. Ces objectifs permettraient aux pays de l'Union de dégager 20 milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2010 et de se rapprocher de l'objectif de consacrer 0,7% du PNB à l'aide publique au développement d'ici à 2015.

Dans une déclaration transmise hier par son porte-parole, le Secrétaire général se félicite des propositions de l'Union Européenne visant à stimuler l'aide publique au développement. Ces objectifs permettraient aux pays de l'Union de dégager 20 milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2010 et de se rapprocher de l'objectif de consacrer 0,7% du PNB à l'aide publique au développement d'ici à 2015.

Dans un communiqué transmis hier par son porte-parole, le Secrétaire général a accueilli « chaleureusement » le soutien de l'Union européenne à ses efforts visant à accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (ODM).

Il s'est déclaré « particulièrement encouragé par les propositions de la Commission européenne d'établir des objectifs ambitieux dans le cadre de l'aide publique au développement (APD) ».

Ces objectifs sont en accord avec les recommandations que le Secrétaire général a formulées en prévision du Sommet du mois de septembre, rappelle le communiqué, en référence au rapport de Kofi Annan intitulé « Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l'homme pour tous » qui a été publié le 21 mars dernier.

Ces recommandations sont inspirées des propositions de Jeffrey Sachs publiées le 17 janvier dernier dans un rapport intitulé « Investir dans le développement : plan pratique pour réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement ».

« Ces objectifs permettraient non seulement de dégager 20 milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2010, mais ils permettraient également aux pays de l'Union européenne de se rapprocher de l'objectif de consacrer, d'ici à 2015, 0,7% de leur PNB à l'aide publique au développement », a précisé le Secrétaire général dans sa déclaration.

Le Secrétaire général s'est également déclaré « encouragé que l'Union européenne mette davantage l'accent sur le commerce et d'autres activités non humanitaires comme moyen d'atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement et qu'elle accorde une attention particulière aux besoins de l'Afrique ».

Il est convaincu que le Sommet de septembre sera l'occasion pour les pays développés comme pour les pays en développement de lancer un certain nombre d'actions concrètes qui les aideront à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, ajoute le communiqué.

Le Sommet de septembre d'évaluation de la mise en œuvre des ODM adoptés en 2000 se déroulera du 14 au 16 septembre au siège de l'ONU à New York.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.