La Vice-Secrétaire générale appelle au financement du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme

15 mars 2005

Présente à la première conférence de reconstitution des ressources du Fonds de l'ONU contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU a souligné que ce Fonds nécessiterait chaque année des contributions plus importantes.

La Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a participé aujourd'hui à Stockholm à la première Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a informé aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

Louise Fréchette a souligné l'importance de ce processus, pour assurer au Fonds des sources de financement durables à long terme. Elle a insisté sur la nécessité de réunir des sommes beaucoup plus importantes, année après année, pour s'attaquer de manière appropriée à ces trois maladies, a précisé le porte-parole.

Durant sa courte visite en Suède, la Vice-Secrétaire générale a également rencontré Bo Ringholm, Vice-Premier Ministre de la Suède, ainsi que Carin Jämtin, Ministre de la coopération et du développement, pour préparer la rencontre de haut niveau de l'Assemblée générale du mois de septembre sur la mise en œuvre de la Déclaration du Millénaire (voir les Objectifs du Millénaire pour le développement).

Le Fonds mondial explique dans un communiqué « qu'à ce jour, plus de 45 pays et donateurs se sont engagés à verser 5,9 milliards de dollars pour financer ses programmes du Fonds mondial dans le monde jusqu'en 2008 », mais que « compte tenu du système actuel de contributions ad hoc, il est difficile de planifier les activités du Fonds et de fournir de manière continuelle et prévisible les subventions que reçoivent actuellement 127 pays ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.